Le programme de certification de Twitter bientôt relancé (dans une version revue et corrigée)

Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu
27 novembre 2020 à 09h01
2
© Alexandre Boero pour Clubic
© Alexandre Boero pour Clubic

Le réseau social au petit oiseau bleu a annoncé, il y a quelques jours, le retour de la certification des comptes au début de l'année 2021.

« Nous savons combien il est important de pouvoir s'exprimer, et de savoir à qui l'on parle sur Twitter ». Le réseau social, qui avait mis en pause son programme de certification il y a trois ans, présente au public ses nouveaux projets pour relancer le badge bleu officiel, qui permet de garantir aux utilisateurs l'authenticité d'un compte qualifié d'intérêt public. Depuis le 24 novembre et jusqu'au 8 décembre, le réseau social s'est dit ouvert aux commentaires du public, via le hashtag #VerificationFeedback.

Twitter dévoile ses premières pistes des « types de comptes » prochainement éligibles à la certification

La certification des comptes sera relancée au début de 2021. Twitter indique que ce nouveau processus de demande sera, comme à l'époque, ouvert au public. Pour que la formalité soit équitable, la firme américaine est en train de réfléchir à une vraie définition de la certification, et réfléchit à quels types de comptes l'ouvrir, mais aussi pourquoi certains twitteurs pourraient perdre la leur.

Twitter a défini six types de comptes qui, à ce stade, pourraient prétendre à une certification :

  • Gouvernement : cela concerne les responsables et bureaux de gouvernement, dont les ministres, les ambassadeurs, les porte-parole, les élus, ou les entités institutionnelles. Les représentants politiques de l'échelon régional auront autant de chances d'y prétendre que ceux de l'échelon national.
  • Entreprises, marques et organisations à but non lucratif : Twitter vise notamment tous les comptes de ces entités, mais aussi leurs représentants, cadres majeurs et dirigeants. D'autres conditions seront aussi imposées, comme la présence dans certains outils de type Google Trends ou Wikipédia.
  • Médias : les agences de presse, les comptes individuels de journalistes employés, les magazines, chaînes, stations, podcasts, éditeurs d'actualités numériques et les journalistes indépendants qui attestent d'un certain nombre de publications dans les six mois précédant la demande seront éligibles à la certification.
  • Divertissement : cette catégorie concerne les studios de cinéma, les labels de musique et les chaînes de télévision. Certains comptes associés aux productions, comme ceux des films, festivals ou émissions de télévision, seront certifiés à certaines conditions. Les artistes, réalisateurs et autres personnalités liées à ces sous-catégories pourront prétendre au petit badge bleu, également sous certaines conditions.
  • Sports : sous ce type, on retrouve les équipes, clubs, joueurs, entraîneurs professionnels et ligues sportives, mais aussi certains athlètes participant aux Jeux olympiques et paralympiques.
  • Activistes, leaders et autres personnalités influentes : c'est sans doute le type de compte qui fait le plus débat. Twitter indique ne vouloir accepter que « les personnes qui tirent parti de Twitter pour sensibiliser et partager des informations au sujet d'une cause et galvaniser le public autour de celle‑ci, pour provoquer un changement socioéconomique, politique ou culturel, ou encore pour aider la communauté d'une autre manière ».

Un gros tri attendu, et de nouveaux moyens pour se distinguer sur Twitter

Le réseau social part du principe que le compte doit soit représenter une personne ou une marque reconnue, soit lui être associé. Et évidemment, des critères de notoriété et d'activité sur Twitter joueront toujours en faveur d'une personne (morale ou physique) qui souhaite obtenir la certification.

« Nous sommes conscients qu'il existe de nombreux comptes certifiés sur Twitter qui ne devraient pas l'être », reconnaît toutefois le réseau social, qui au regard des nombreuses conditions potentiellement imposées, devrait retirer leur certification à bon nombre d'utilisateurs, actifs ou non. « Nous prévoyons de commencer par retirer automatiquement les badges des comptes inactifs ou dont le profil est incomplet afin de rationaliser notre travail, et nous prévoyons d'étendre ce travail au cours de l'année 2021 », prévient la firme.

Après avoir recueilli les réactions des internautes (que Twitter espère nombreuses), le réseau social promet de présenter une politique finale de certification le 17 décembre prochain.

La surprise du chef ? 🤔

Le petit badge bleu de certification ne devrait pas être le seul moyen proposé par Twitter pour se distinguer en 2021 ! Le réseau social indique en effet travailler sur de nouveaux moyens, comme de nouveaux types de comptes ou de nouvelles étiquettes.

Source : Blog Twitter

Alexandre Boero

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, éc...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (2)

keyplus
ca existe encore ce twitter?
blueamrtini
Oui ça existe encore!! Twitter reste un formidable outil côté professionnel pour rester en contact avec son réseau et échanger en temps réel et rapidement des informations.<br /> Par contre dans la sphère publique c’est un peu comme partout, les décérébrés d’extrême gauche et d’extrême droite ont tendance à polluer l’espace, et je ne vois pas comment Twitter pourra se sortir de cette impasse vu son format.<br /> En tout cas ce ne sera pas les petits badges bleus qui changeront quelque chose selon moi.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet