Le parquet de Paris va se doter d'un département spécialisé dans la répression de la haine en ligne

26 novembre 2020 à 18h50
12
facebook hate

En janvier 2021, le parquet de Paris va ouvrir un nouveau pôle, spécialisé dans la haine en ligne. L'objectif : créer un « Pharos judiciaire » capable de faire « reculer le sentiment d'impunité » sur Internet, précise le parquet auprès de l'AFP.

Ce nouveau département spécialisé va travailler à l'échelle nationale en collaboration avec les autres parquets, la plateforme Pharos (Plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements) et les représentants des réseaux sociaux.

Lutter contre les contenus les plus dangereux

Dès janvier 2021, le parquet de Paris va accueillir un nouveau pôle destiné à « faire reculer le sentiment d'impunité » et instaurer « une réponse rapide, visible et efficace » contre la haine en ligne, a expliqué Rémy Heitz, procureur de la République de Paris, à l'AFP.

L'idée est de créer un « Pharos judiciaire », qui pourra concrétiser le retrait rapide des « contenus les plus dangereux » pour éviter les « passages à l'acte », note le magistrat.

Plusieurs magistrats, Pharos et les réseaux sociaux

Concrètement, ce pôle réunira une petite poignée de magistrats, de juristes spécialisés en droit de la presse, de leurs assistants et d'un greffier. Il sera intégré au sein de la section du parquet de Paris dédiée au droit de la presse et sera en mesure de faire retirer des contenus illicites comme de poursuivre leurs auteurs.

Le parquet de Paris insiste sur le fait que cette section spécialisée dans la haine en ligne travaillera en étroite relation avec les réseaux sociaux (Twitter, Snapchat, Facebook principalement) notamment pour les aider à identifier des auteurs anonymes.

Enfin, notons que le pôle aura une portée nationale, collaborant avec les autres parquets dans le but de centraliser les cas les plus graves, notamment lorsqu'un risque terroriste est identifié.

Source : Les Echos

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
iodir
En démocratie, le «&nbsp;discours de haine&nbsp;», ça n’existe pas. Il n’y a que des opinions différentes. Enfin, ça, c’est quand on est dans une vraie démocratie bien sûr.<br /> Mais sinon, on peut être sûr que le parquet ne fera rien de concret, puisque le but de l’élite qui nous dirige est justement de faire monter la haine entre les communautés (tout en faisant semblant de la combattre). C’est pour ça que des sites mainstream comme 20mn (mais il y en a d’autres, c’était le cas sur Yahoo avant qu’ils ne ferment les commentaires) laissent passer sans problème des commentaires clairement hostiles envers les musulmans (non, je ne suis pas musulman). On aura juste des sites que personne ne connait qui seront soi-disant fermés (en fait, des sites qui n’auront jamais existé), histoire de faire croire qu’ils agissent.
raymond_raymond
Vont ils commencer par supprimer les clips de nick conrad qui incitent à tuer les blancs ?
GRITI
S’il peut agir contre ce que décrit ce livre ce sera déjà bien:<br /> https://www.cultura.com/cyberharcelement-tea-9782756428895.html<br />
cyrano66
iodir:<br /> En démocratie, le « discours de haine », ça n’existe pas. Il n’y a que des opinions différentes. Enfin, ça, c’est quand on est dans une vraie démocratie bien sûr.<br /> D’accord avec vous sur le papier<br /> Mais il faut bien admettre que quand ce sont des appels aux meurtres ou à la négation ça dépasse légèrement le concept de liberté d’expression.<br /> Alors certes, beaucoup de mono neuronaux ne se rendent pas compte que leurs propos sont beaucoup trop violent pour être exposé sur un espace public.<br /> Et c’est justement la qu’il faut faire le boulot de leurs mamans et eur expliquer que quand ils écrivent «nik lé keuf » c’est pas juste un délit d’opinion et que ça serait bien qu’il apprennent à se contrôler.
cirdan
iodir:<br /> En démocratie, le « discours de haine », ça n’existe pas. Il n’y a que des opinions différentes.<br /> Bien sûr que ça existe. La haine, comme chaque mot de notre langue, a une définition précise et ça n’a rien à voir avec la diversité des opinions.<br /> Le nier c’est justement banaliser la diversité des opinions.
carinae
Franchement on n’a pas besoin de l’élite pour qu’il y ait de la haine… Ça sens la limite complotiste ça …<br /> Déjà si bon nombre de gens réfléchissaient un peu plus avant d’écrire n’importe quoi le monde ne s’en porterait que mieux
Nervantoss
Justement le terme est complètement dévoyé, tous ce qui menace les intérêts de ceux qui dirigent est qualifié de « haine ». Et cela donne un alibi moral. C’est devenue le blasphème, version moderne.
cyrano66
cirdan:<br /> La haine, comme chaque mot de notre langue, a une définition précise et ça n’a rien à voir avec la diversité des opinions.<br /> Nervantoss:<br /> justement le terme est complètement dévoyé, tous ce qui menace les intérêts de ceux qui dirigent est qualifié de « haine ».<br /> vous avez tout les deux raisons.<br /> La réponse est dans les textes de lois.<br /> la haine y est définie et est pénalisée quand elle appelle aux atteintes a l’intégrités des personnes en raison de leur « différence » (ethnie, religion, sexe, etc.)<br /> Mais La loi fait aussi explicitement référence aux atteintes aux intérêts de l’état. Et la c’est forcément beaucoup plus flou.
keyplus
encore une usine a gaz une d eplus
tangofever
«&nbsp;En démocratie, le « discours de haine », ça n’existe pas. Il n’y a que des opinions différentes. Enfin, ça, c’est quand on est dans une vraie démocratie bien sûr.&nbsp;»<br /> Et avec ça l’histoire ça à donné naissance à quoi :<br /> L’esclavage<br /> Hitler<br /> L’inquisition<br /> La guerre des Balkans<br /> Le Génocide kurde<br /> Les Croisades<br /> Etc…
orionb1
il est temps d’agir fermement contre le harcèlement en ligne, surtout
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

RED by SFR frappe fort avec son forfait BIG RED 200 Go à 15€
Le programme de certification de Twitter bientôt relancé (dans une version revue et corrigée)
Comme promis, la France relance sa taxe sur les géants du numérique
Intransigeant, Sony bannit les joueurs qui vendent leurs accès PlayStation Plus Collection
Orange veut-il avaler Atos pour créer un géant du Cloud et de la cybersécurité ?
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page