Google teste Pigeon, le Waze des transports en commun, dans six villes américaines

06 novembre 2019 à 13h35
0


Google accélère le déploiement de Pigeon, son application qui facilite la prise de transports en commun.

La firme de Moutain View mise de plus en plus sur le « crowdsourcing » pour fournir à ses utilisateurs des données en temps réel. Nouvel exemple avec l'application Pigeon, qui est actuellement testée dans six métropoles des États-Unis.

Un réseau social des transports en commun

L'objectif de Pigeon est de devenir une référence pour tous les usagers des transports en commun. Métro, bus, train, tramway, voire même ferry... Toutes les informations dont on a besoin s'y trouvent, avec les trajets disponibles, les horaires, et bien plus encore, grâce aux données en temps réel partagées directement par les utilisateurs qui sont sur place.

Tout accident, retard ou problème quelconque (escalator en panne, endroit sale ou bondé...) est donc signalé quasi immédiatement. Les utilisateurs de Pigeon peuvent également publier des commentaires et des images. Ces rapports sont ensuite affichés sur une carte et dans un flux d'activités partagé, afin de proposer plus de contexte et une meilleure couverture des événements en cours.

L'application Pigeon, qui a été lancée en septembre 2018 à New York, est désormais disponible à Boston, Chicago, Los Angeles, San Francisco et Washington DC. Les individus résidant dans ces zones peuvent d'ores et déjà télécharger et commencer à essayer l'application sur iOS ou s'inscrire sur la liste d'attente pour Android. Si la firme de Mountain View estime que ce service est un succès, il sera peu à peu déployé à l'international.

Google Maps et Waze utilisent aussi le crowdsourcing

Depuis quelques mois, Google a commencé à mettre à contribution les utilisateurs de Maps pour signaler des incidents, la présence d'un contrôle de vitesse ou des embouteillages avec son système de navigation consacré aux véhicules personnels. Une fonctionnalité qui s'est récemment enrichie avec la possibilité de rapporter quatre nouveaux types d'incidents : construction, fermeture de voies, véhicules arrêtés et présence d'objets sur la route.

La référence en la matière reste bien sûr Waze, encore plus complet et dont Maps s'inspire clairement. Rachetée par Google en 2013, la plateforme demeure un exemple pour l'application Maps du géant américain et désormais, aussi pour l'application Pigeon destinée aux transports en commun.

Source : Android Police
Modifié le 06/11/2019 à 13h35
9
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top