Une erreur technique mène Facebook à traduire le nom du président Chinois... pour le pire

20 janvier 2020 à 13h45
0
Xi Jinping

La bourde technique ? Ça paraît pourtant énorme. À l'occasion d'une visite officielle du Président chinois en Birmanie, le traducteur automatique de Facebook a traduit le nom de Xi Jinping en anglais par « Mr Shithole ».

Facebook s'est depuis excusé, attribuant cette traduction hasardeuse à une « erreur technique ». Un semi incident diplomatique, qui n'a pas dû beaucoup enchanter celui que ses opposants (et les internautes) comparent souvent à Winnie l'Ourson.

C'est l'histoire d'un traducteur à l'humour douteux...

Le Président de la République populaire de Chine était en visite officielle en Birmanie le week-end du 19 janvier. Il devait notamment y rencontrer Aung San Suu Kyi, conseillère spéciale de l'État birman, afin de signer plusieurs accords relatifs à des projets d'infrastructures dans lesquels Pékin investit.

Au deuxième jour de cette visite d'État, une déclaration officielle a été postée sur la page Facebook de la dirigeante et sur plusieurs pages officielles d'institutions locales et d'organes de presse. Sauf que dans la traduction automatique anglophone proposée par Facebook, le nom de Xi Jinping était remplacé par le qualificatif de « Mr Shithole », une insulte qui ne nécessite pas vraiment de traduction. Un journal local, The Irrawaddy, a même parlé sur le réseau social d'un « dîner en l'honneur du président Shithole ».


The Irrawady

Un problème de traduction du chinois au birman, du birman à l'anglais

Facebook a dû s'excuser officiellement, dimanche 19 janvier, de cette erreur. Soulignons que la Chine est le deuxième pays le plus rentable pour l'entreprise, après les États-Unis, en termes de revenus publicitaires.

« Nous avons résolu un problème technique qui provoquait des traductions incorrectes du birman vers l'anglais sur Facebook. Cela n'aurait pas dû se produire, et nous prenons des mesures pour que cela ne se reproduise plus », a déclaré un porte-parole du groupe.

Le problème semble venir de la « triple » traduction : Facebook n'avait pas enregistré la façon dont s'orthographie le nom du président chinois en birman dans sa base de données. Celui-ci a donc essayé de traduire le terme de manière syllabique. Visiblement, « Xi » ressemble à certains termes birmans signifiant excréments ou anus.


En 2018, le réseau social avait même supprimé sa fonction de traduction du birman à l'anglais après un article de Reuters montrant les résultats hasardeux du traducteur. En somme, malgré l'étrangeté de la situation, il semble qu'il s'agisse bien d'une erreur technique.

Source : The Guardian
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top