On déconne pas avec Xi ! Un éditeur chinois perd sa licence suite à un easter egg

05 juillet 2019 à 08h56
20
steam-logo-770.jpg_cropped_575x575

Red Candle Games avait récemment proposé Devotion, jeu d'horreur disponible sur Steam et édité par Indievent. Un titre qui avait suscité la colère du gouvernement chinois après la découverte d'une comparaison sous forme d'easter egg de son actuel président Xi Jinping et Winnie L'Ourson. Le jeu avait ensuite été retiré de Steam suite à un review bombing de la part de joueurs chinois.

Il semblerait que Xi Jinping n'ait toujours pas digéré cet easter egg, puisque l'éditeur Indievent a tout simplement vu sa licence de travail annulée par le gouvernement de l'Empire du Milieu. Une censure politique qui risque de mettre en difficulté la société face à une polémique qui traîne depuis quasiment cinq mois.

Indievent accusé d'avoir enfreint les lois chinoises

Sans donner plus de précisions sur les raisons exactes de la révocation de la licence de travail de l'éditeur Indievent, le gouvernement chinois évoque un manquement aux lois de l'Empire du Milieu.

La société ne pourra donc plus proposer ses jeux sur le territoire, alors que Devotion était au centre d'une polémique en Chine pour un easter egg moquant le président Xi Jinping, le comparant à Winnie L'Ourson. Un meme que le dirigeant de l'Empire du Milieu n'apprécie que moyennement. Le personnage de Disney, présent dans Kingdom Hearts 3, avait même été censuré dans la version chinoise du titre de Square Enix.



Indievent avait pourtant coupé les ponts avec Red Candle Games

Cette décision du gouvernement chinois a de quoi surprendre. L'éditeur de Devotion avait, après la polémique il y a plusieurs mois, décidé de couper les ponts avec le studio Red Candle Games qui avait développé le jeu. Ce dernier avait même été retiré de Steam où un review bombing avait eu lieu, faisant drastiquement baisser les avis positifs.

L'autre point soulevé par la révocation de la licence de travail d'Indievent est sa dépendance vis-à-vis du gouvernement chinois. Les studios taïwanais, qui ne devraient pourtant pas être concernés par les lois de l'Empire du Milieu, pourraient être impactés par la censure politique - les financements proviennent notamment d'éditeurs continentaux.

De son côté, Red Candle Games tente de nouveau de publier Devotion, sans succès.

Source : Engadget
Modifié le 05/07/2019 à 09h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Elite Dangerous Odyssey débarquera le 19 mai sur PC
Le DLSS de NVIDIA débarque dans Call of Duty Warzone et Modern Warfare
Xbox Series X|S : plusieurs jeux EA peuvent désormais tourner à 120fps
La OnePlus Watch répare ses erreurs et prépare l'arrivée de l'écran toujours allumé
Le rover Perseverance a synthétisé de l'oxygène sur Mars
Cyberpunk 2077 s'est écoulé à plus de 13,7 millions d'exemplaires
PlayStation Now : la résolution 1080p en streaming arrive bientôt
La souris gamer Roccat Kone AIMO Remastered en promo chez Boulanger (-31%)
Alien: Isolation et Hand of Fate 2 sont les nouveaux jeux gratuits sur l'Epic Games Store
Bon plan : l'imprimante HP LaserJet Pro M15a en promo à moins de 80€
Haut de page