Facebook a développé une appli qui identifie ses employés en quelques secondes

25 novembre 2019 à 14h30
0
facebook-application

Le média Business Insider a révélé que Facebook avait développé une application de reconnaissance faciale capable d'identifier ses employés en seulement quelques secondes. Abandonnée depuis, l'existence même de cette appli reste inquiétante, surtout lorsque l'on connaît le passif du plus grand réseau social du monde...

L'évolution de la reconnaissance faciale n'a de cesse d'alerter sur ses dérives et ses menaces sur la vie privée. Cette pratique est d'autant plus alarmante quand on sait qu'elle est utilisée par des entreprises qui méprisent les données personnelles de leurs utilisateurs... à l'image de Facebook.

Identifier les utilisateurs grâce aux données du réseau social

Des sources tenues secrètes ont révélé à Business Insider l'existence d'une application destinée aux employés de Facebook, capable de les identifier grâce à l'appareil photo d'un smartphone. On savait déjà que le réseau social est doté d'un système de reconnaissance faciale pour les photographies téléversées sur sa plateforme, mais on ignorait jusqu'alors qu'il avait travaillé sur un tel système, bien plus poussé que celui utilisé pour taguer les utilisateurs.

L'application a tout d'abord été présentée lors d'un meeting interne en 2015, puis a été rendue disponible en version bêta pour les employés de la firme en 2016. Cette version était capable de reconnaître n'importe qui en quelques secondes grâce aux données présentes sur le réseau social. La fonction a ensuite été limitée aux employés et à leurs amis Facebook. L'application les identifiait en 5 secondes, avant d'afficher leur nom et leur photo de profil.

De son côté, Facebook a confirmé l'existence de cette application, mais a contredit les différentes sources. Un porte-parole de l'entreprise a ainsi déclaré que la reconnaissance faciale n'était appliquée que pour les employés et leurs amis qui l'avaient préalablement autorisée sur leur profil, mais pas pour les autres utilisateurs du réseau social.

Un lourd passif en matière de données personnelles

L'application n'est plus disponible depuis, mais laisse perplexe quant à ses usages potentiels. Un ancien employé de Facebook a suggéré qu'il s'agissait d'une tentative du réseau social pour contrer Snapchat. Le fin mot de l'histoire restera probablement méconnu, mais nous invite à rappeler le lourd passif du géant du web concernant la vie privée de ses utilisateurs.

Pointé du doigt lors du scandale Cambridge Analytica, pour lequel il doit verser une amende record de 5 milliards de dollars, le réseau social a depuis connu d'autres revers. En 2018 par exemple, le Wall Street Journal affirmait que Facebook récoltait les données bancaires et sanitaires des internautes à leur insu. Et c'est sans compter la multitude de manquements plus ou moins importants à la protection des données privées des utilisateurs du réseau social...

Source : Business Insider.
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top