Facebook : vers une amende de 5 milliards de dollars infligée aux USA

Alexandre Boero Contributeur
15 juillet 2019 à 08h46
0
Facebook Logo

Après plusieurs mois de négociation, le régulateur américain aurait trouvé un accord avec Facebook pour que le groupe accepte de régler une amende record.

Ce week-end, nous avons appris que la Federal Trade Commission (FTC), l'institution en charge de protéger les consommateurs aux États-Unis, aurait décidé d'infliger une amende record de 5 milliards de dollars (environ 4,4 milliards d'euros) à Facebook. L'autorité américaine aurait livré sa décision après avoir enquêté ces derniers mois sur les manquements à la protection des données personnelles des utilisateurs du réseau social, faisant suite au scandale de Cambridge Analytica.

Une amende consécutive au scandale de Cambridge Analytica

La décision prise par l'agence de régulation américaine résulte d'un accord à l'amiable conclu avec Facebook, selon les informations transmises par la presse d'outre-Atlantique. Le département de la Justice des États-Unis devrait désormais approuver la sanction record de 5 milliards de dollars.

L'enquête de la FTC fut déclenchée après que la société britannique Cambridge Analytica, qui exerçait un rôle de conseillère du candidat Donald Trump pendant la dernière campagne présidentielle américaine, a exploité les informations personnelles privées de plus de 50 millions d'utilisateurs de Facebook à leur insu.

Facebook va devoir adapter son traitement des données personnelles

Sans surprise, l'amende négociée serait la plus importante jamais adressée par l'autorité américaine à une société issue du secteur du numérique. L'accord prévoit que la société Facebook réexamine la manière dont elle traite les données des utilisateurs. Cependant, la firme de Mark Zuckerberg pourra toujours partager des informations recueillies avec des tiers, dans la limite des réglementations en vigueur.

Le montant de l'ardoise, bien qu'impressionnant, est pourtant sujet aux critiques. « Ce n'est pas une amende, c'est une faveur pour Facebook, un ticket de stationnement qui les autorisera à effectuer une surveillance encore plus illégale et intrusive », a réagi Matt Stoller de l'Open Markets Institute, un organisme qui dénonce les monopoles.

Les investisseurs n'ont en effet pas mal accueilli la nouvelle. Vendredi soir, l'action du groupe était en hausse de 1,81 % à la clôture. En outre, Facebook a engrangé trois fois plus de revenus (15 milliards) sur le seul premier trimestre 2019. L'amende ne devrait ainsi pas avoir de conséquences fâcheuses sur les activités de l'entreprise.

Source : NY Times
Modifié le 15/07/2019 à 11h51
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top