5,4 milliards : c'est le nombre de faux comptes supprimés par Facebook en seulement 9 mois

Facebook Ombre
© AlexandraPopova / Shutterstock.com

Le géant des réseaux sociaux a donné l'information en publiant, cette semaine, son rapport biannuel sur la transparence.

Très attendue sur des points essentiels comme la transparence depuis les multiples scandales de ces dernières années, Facebook a publié, mercredi 13 novembre, son rapport sur l'application des normes communautaires. Alors que la société avait annoncé l'an dernier avoir supprimé 3,3 milliards de faux comptes, elle en a déjà carté plus de 5,4 milliards en 2019, sur les mêmes premiers mois de l'année seulement.

Les faux comptes représentent 5 % des utilisateurs mensuels actifs de Facebook

« Nous voulons que Facebook et Instagram soient des lieux où les gens puissent s'exprimer et avoir une voix ». La promesse de l'entreprise fondée par Mark Zuckerberg est hautement ambitieuse, et pour y parvenir, mieux vaut avoir fait le ménage devant sa porte. Une fois les scandales passés, attardons-nous sur les actes, sur ce que la société américaine entreprend pour répondre à sa promesse de départ.


Et c'est tout naturellement que nous nous intéressons à la suppression des comptes faux ou abusifs, qui représentaient environ 5 % des utilisateurs actifs mensuels de Facebook dans le monde, au cours des deuxième et troisième trimestre.

Sur les trois premiers trimestres 2019, Facebook a annoncé avoir supprimé 5,4 milliards de faux comptes. En 2018, à la même époque, ce nombre tombait à 2,1 milliards. Dans le détail, la firme de Menlo Park a supprimé 2,2 milliards de faux comptes entre janvier et mars 2019 (record absolu), 1,5 milliard entre avril et juin, et 1,7 milliard entre juillet et septembre.

Plus de 99 % des comptes fictifs ou abusifs sont supprimés de façon proactive

Qu'est-ce qui explique la croissance importante des suppressions d'une année à l'autre ? « Comme nous bloquons de plus en plus de faux comptes avant même qu'ils soient créés, nous en avons de moins en moins à désactiver, et nos interventions ont diminué depuis le premier trimestre », indique la société.


En somme, les outils de Facebook parviennent de plus en plus facilement à bloquer les tentatives de création de comptes fictifs et abusifs avant même leur mise en ligne effective. La proactivité, plutôt que la réactivité donc.

Le réseau social de Mark Zuckerberg ne manque d'ailleurs pas de rappeler, dans son rapport, qu'il procède à la suppression des comptes avant qu'ils soient signalés par les utilisateurs dans plus de 99 % des cas (99,7 % au troisième trimestre).

Les comptes, c'est bien, mais les contenus alors ?

Dans ce même rapport, Facebook indique avoir supprimé environ 11,6 millions de contenus au troisième trimestre 2019, contre 5,8 millions au premier, visant à garantir la protection des personnes. Là aussi, c'est la façon proactive qui domine, avec 92,5 % des contenus supprimés avant leur signalement.

Sur Instagram, la firme annonce avoir supprimé 754 000 contenus, dont 94,6 % de manière proactive.


Source : Facebook
Modifié le 15/11/2019 à 19h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Besoin d'une souris pour jouer sans vous ruiner ? Razer Basilisk à 39,99€ au lieu de 69,99€ chez Darty
Salesforce choisit Microsoft Azure pour son service Marketing Cloud
Après Apple Music, au tour de Spotify de synchroniser les paroles à votre musique !
Xiaomi pourrait lui aussi avoir un smartphone pliable
Puma lance sa première montre connectée, et choisit l'Empire State Building pour la présenter
Amazon conteste le contrat de 10 milliards de dollars signé entre Microsoft et le Pentagone
Le radio-télescope chinois FAST produit tellement de données qu’il faut les dégrader
Qobuz dit au revoir aux MP3 et rend plus accessible le streaming haute résolution
Après la Radeon Pro 5300M sur MacBook Pro 16, AMD ajoute les Radeon RX 5300M à son lineup
Reportage : VR, son, data, l'Orange Vélodrome devient le premier stade connecté en 5G de France
Haut de page