Des centaines de millions de numéros de téléphone d'utilisateurs Facebook découverts en ligne

05 septembre 2019 à 20h54
11
données facebook
© Shutterstock

419 millions d'enregistrements issus de différentes bases de données d'utilisateurs ont été exposés sur le web.

Ces informations étaient stockées sur un serveur, dont l'accès n'était protégé par aucun mot de passe. N'importe qui pouvait donc accéder aux données et obtenir les numéros de téléphone des utilisateurs Facebook.

Des données laissées en liberté « moins d'un an »

Un nouvel incident lié à Facebook a été découvert en ligne : pas moins de 419 millions d'enregistrements de données d'utilisateurs du réseau social se sont retrouvés en libre accès sur la toile.

Plusieurs régions ont été concernées, notamment 133 millions d'utilisateurs américains, 18 millions au Royaume-Unis et 50 millions au Vietnam. Les données révélaient le numéro de téléphone de nombreuses personnes, qui l'utilisaient comme identifiant. Dans certains cas, cela comprenait également le nom de l'utilisateur, son sexe et son emplacement géographique.



Un énième incident lié à la protection des données chez Facebook

Ce nouvel incident est le dernier connu en ce qui concerne Facebook. Après le scandale Cambridge Analytica et les incidents que cela avait engendré, voilà encore un défaut de sécurité impactant les données personnelles des utilisateurs du réseau social.

Avec cet accès à leurs numéros de téléphone, les utilisateurs concernés étaient susceptibles de recevoir des appels abusifs, spam et, potentiellement, de voir leur compte Facebook piraté. En effet, un pirate peut être en mesure de forcer la réinitialisation du mot de passe grâce au numéro de téléphone.

Si aujourd'hui, la base de données est hors ligne, Jay Nancarrow, un porte-parole de Facebook a déclaré que ces informations avaient été supprimées avant les mises à jour concernant les numéros de téléphone des utilisateurs : « Cet ensemble de données est ancien et contient des informations obtenues avant que nous empêchions les gens de trouver des personnes à partir de leurs numéros de téléphone », et d'ajouter qu'aucune preuve ne montrait, aujourd'hui, que des comptes Facebook aient été piratés.

Reste à savoir comment et pourquoi ces données ont été extraites de Facebook et qui a pu les télécharger, voire les utiliser.

Source : Techcrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
vbond007
Bah, ce serait la petite société qui peine à faire du chiffre d’affaire, il y aurait tout de suite eu une amende pour bien la couler… Mais FB ne craint rien…<br /> Il y a tous les 3 mois une affaire bien scandaleuse, mais ils continuent leur bonhomme de chemin comme si de rien n’était…<br /> J’exagère un tout petit peu, mais vraiment très peu. C’est rageant !
GRITI
Aller une de plus. Pourtant les gens vont continuer à leur faire confiance…<br /> Ma sentence: 500$ versés à chaque détenteur d’un numéro qui était exposé. Donc cela fait 209 500 000 000 $ d’amende !!! Ca les calmerait bien boudiou !!!
GRITI
@vbond007<br /> Pour info, selon la page regardée le message est signé Vincent ou vbond007.
Judah
Il faut fermer ce site à la façon Megaupload… Une bonne fois pour toute.
vbond007
Merci pour l’info, j’ai modifié mon pseudo dans les préférences
playAnth95
et mettre au chômage des milliers de personnes, qui eux ne profitent pas des aides
Peter_Vilmen
Sans oublier que… les utilisateurs ne souhaitent pas que Facebook ferme. Probablement même ceux dont le numéro de téléphone a été divulgué. Et encore moins ceux qui en plus comprennent à quel point la sécurité informatique est un art difficile et aléatoire.
Vanilla
Au cas où tu l’ignores, les amendes infligees aux sociétés ne sont jamais versées au clients… toujours à l’état !
GRITI
@Vanilla<br /> Grrr et dire que je m’attendais à un commentaire comme celui-ci et que j’ai hésité à mettre dommages et intérêts… <br /> @Peter_Vilmen<br /> Peter_Vilmen:<br /> à quel point la sécurité informatique est un art difficile et aléatoire.<br /> Citation<br /> Ces informations étaient stockées sur un serveur, dont l’accès n’était protégé par aucun mot de passe.<br /> Là il ne faut pas exagérer…c’est de l’incompétence ou de la négligence.
vbond007
Selon moi, si FaceBook fermait, la prodictivité mondiale ferait un bon incroyable !<br /> Les gens se mettraient à travailler
GRITI
@anon16165080<br /> Voici un passage de l’article original.<br /> Citation<br /> This latest incident exposed millions of users’ phone numbers just from their Facebook IDs, putting them at risk of spam calls and SIM-swapping attacks, which relies on tricking cell carriers into giving a person’s phone number to an attacker. With someone else’s phone number, an attacker can force-reset the password on any internet account associated with that number.<br /> Traduction Reverso:<br /> Ce dernier incident a mis en évidence les numéros de téléphone de millions d’utilisateurs uniquement à partir de leurs identifiants Facebook, ce qui les expose au risque d’appels de pourriels et d’attaques d’échange de cartes SIM, ce qui repose sur le fait de tromper les fournisseurs de services de téléphonie pour qu’ils donnent le numéro de téléphone d’une personne à un attaquant. Avec le numéro de téléphone de quelqu’un d’autre, un attaquant peut forcer la réinitialisation du mot de passe sur tout compte Internet associé à ce numéro.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'album en réalité virtuelle de Björk, Vulnicura VR, sera disponible sur Steam dès demain
IFA 2019 : Invoxia dévoile Bike Tracker, un réflecteur connecté pour sécuriser son vélo
En 2020, Apple devrait proposer une nouvelle version de son iPhone SE
Apple dépose un brevet de montre qui vous identifierait par la peau de votre poignet
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page