Facebook : retour à la normale après la panne géante sur les réseaux du groupe

04 juillet 2019 à 10h52
0
Facebook Logo

Les médias sociaux ont été touchés par une nouvelle panne mondiale qui a duré de nombreuses heures, mais dont la cause reste sous silence.

La totalité des réseaux sociaux du groupe Facebook (Instagram, WhatsApp, Messenger et... Facebook, donc) ont été touchés, mercredi en fin de journée, par une panne géante mondiale qui a occasionné de sérieux soucis aux utilisateurs pour poster des photos et vidéos, mais aussi pour les visionner. Le problème a persisté jusqu'à tard dans la nuit, Facebook postant ce jeudi matin un message expliquant que les plateformes fonctionnent de nouveau à 100 %.

Une panne longue d'une douzaine d'heures

Comme toujours, c'est sur Twitter que Facebook a communiqué pour tenir au courant ses utilisateurs. Et inversement, c'est sur le réseau social du petit oiseau bleu que ces mêmes utilisateurs ont crié leur désespoir et n'ont pu que constater les dégâts.

Pendant une douzaine d'heures, c'est dont le partage d'images qui a essentiellement été frappé par la panne. Les quelque 2,7 milliards d'utilisateurs des différentes plateformes du groupe Facebook ne voyaient plus leur contenu, hormis une petite icône image et ce qui semble être une description des éléments figurants sur la photo.

Le bug nous en a appris plus sur la manière dont Facebook perçoit nos photos

Détail intéressant tout de même... Ce bug fut l'occasion de voir que le texte de remplacement de la photo contient de troublants éléments, puisque le texte semble être écrit par un algorithme qui décrit ce qu'il voit sur l'image, et ce qu'il est capable de reconnaître.

Sur l'image-exemple que nous intégrons à notre article, vous pouvez notamment voir que Facebook indique que « l'image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes assises, table et intérieur ».

Le langage est primaire, mais les questions relatives à la vie privée vont sans doute émerger. Avec ses algorithmes de vision artificielle, Facebook pourrait théoriquement détenir une mine d'informations au sujet de ses utilisateurs, rien qu'en visionnant leurs photos : s'ils adorent les chiens, s'ils vont souvent à Disneyland, s'ils portent des lunettes sur chaque photo par exemple... Autant d'informations qu'il est possible de réutiliser, soit pour améliorer le fil d'actualité, soit pour mieux satisfaire ses annonceurs.

panne-facebook2.png
(Capture d'écran @cm3r - Twitter)

Une simple opération de maintenance, source de la panne

Une opération de maintenance de routine serait à l'origine du problème, selon Facebook. Mais officiellement, les détails liés à la panne ne fusent pas pour l'instant. Ce jeudi, le réseau social s'est fendu d'un simple message indiquant qu' « hier des utilisateurs ont rencontré des difficultés pour télécharger ou envoyer des images, des vidéos et d'autres fichiers sur nos applications. Le problème a été résolu et nous devrions de nouveau fonctionner à 100 % pour tout le monde. Nous regrettons tout désagrément ».

L'Europe et les États-Unis auraient essentiellement été touchés. Sur Twitter, de nombreux internautes privilégient la thèse du piratage. Gageons que Facebook fasse preuve de toute la transparence nécessaire sur l'incident. Et enjoy !



Source : Facebook - Twitter
Modifié le 04/07/2019 à 11h32
8
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top