Facebook a laissé des annonceurs cibler des personnes intéressées par le nazisme

Alexandre Boero Contributeur
26 février 2019 à 06h01
0
facebook screen.jpg
Alexandre Boero pour Clubic.com

Le réseau social aurait permis aux annonceurs de cibler plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs sensibles à l'idéologie du parti d'extrême-droite.

La publicité est une vraie machine à cash pour Facebook. Rien qu'en 2018, la société de Mark Zuckerberg a gagné 55 milliards de dollars en recettes publicitaires, soit 48,5 milliards d'euros. Alors que la firme tente de faire amende honorable sur des sujets comme les publications haineuses et la désinformation, le scandale révélé par le Los Angeles Times vient de nouveau entacher l'image du réseau social.

Le LA Times parvient à attirer 4 000 utilisateurs avec 22 euros de pub


Le Los Angeles Times, décidé à tester les limites du ciblage publicitaire de Facebook, a remarqué que le réseau social laissait les annonceurs cibler des centaines de milliers d'utilisateurs intéressés par des sujets comme « Joseph Goebbels », « Josef Mengele », « Heinrich Himmler », tous des criminels de guerre nazi, ou le parti national fasciste de Benito Mussolini dissous en 1943.

Les journalistes du quotidien californien n'ont pas eu de mal à viser les personnes intéressées par des dirigeants nazis. Le Times, qui a mené des tests, a pu cibler plus d'un million d'utilisateurs intéressés par Goebbels ou par le Parti national fasciste italien. Leurs publicités ont été vues par plus de 4 000 abonnés en l'espace de 24 heures. Le journal n'avait injecté que 22 euros dans ces publicités...

la times screen.jfif
Capture d'écran - LA Times

Facebook reconnaît ses torts


Les experts redoutent que de tels contenus puissent contribuer à alimenter la radicalisation en ligne. Contactée par les équipes du LA Times, la société Facebook a annoncé qu'il supprimerait de nombreuses audiences (qui sont constituées de critères permettant de mieux cibler les utilisateurs) de sa plateforme publicitaire. En outre, si certains critères de ciblage sont automatiquement générés, cela serait dû aux likes et aux commentaires laissés par les utilisateurs, ainsi qu'aux groupes dans lesquels ils figurent.

« La plupart de ces options de ciblage vont à l'encontre de nos politiques et auraient dû être détectées et supprimées plus tôt », a reconnu Joe Osborne, porte-parole de Facebook. « Bien que nous examinions en permanence nos options de ciblage, il est clair que nous devons en faire davantage », a-t-il poursuivi.

13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top