Facebook permet de choisir l'héritier de son profil en cas de décès

12 février 2015 à 15h37
0
Facebook a commencé le déploiement d'une nouvelle fonctionnalité, qui permet de sélectionner l'un de ses contacts pour être l'héritier de son compte en cas de décès.

00FA000007903299-photo-facebook-legacy-contact.jpg
La destinée d'un compte Facebook après la mort de son propriétaire est une situation de plus en plus épineuse, à l'heure où la plateforme compte près d'un milliard et demi de comptes. Si le réseau social propose depuis longtemps des procédures pour fermer le compte d'une personne décédée ou le transformer en sorte de mémorial, il existe désormais une troisième option : donner le contrôle de la page à une personne désignée par son propriétaire, de son vivant.

La fonctionnalité, actuellement en cours de déploiement - elle n'était pas encore disponible sur les comptes français lors de l'écriture de ces lignes - est simple à mettre en place. Dans la partie « Sécurité » des paramètres du compte, une option « Legacy contact » apparaît alors, et permet de sélectionner un contact de confiance qui sera en charge de gérer « l'héritage » en cas de décès.

La personne choisie n'est pas forcée d'accepter : elle reçoit un message lui expliquant la démarche et doit alors donner, ou non, son consentement. Une démarche qui rappelle celle des contacts de confiance qu'il est possible de nommer pour pouvoir récupérer l'accès à son compte en cas de problème.

Ce genre d'option suscite toujours des discussions, dans la mesure où elle met les gens face à l'éventualité d'un décès prématuré. Néanmoins, utiliser ce « contact héritier » pourrait résoudre certaines difficultés et minimiser les interactions nécessaires - et souvent délicates - avec Facebook lors de la disparition d'un proche.

A lire : Comptes en ligne et réseaux sociaux : les démarches en cas de décès
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top