Facebook a provisionné un budget "Amendes" en prévision de la nouvelle réglementation irlandaise sur les données personnelles

01 décembre 2021 à 15h55
5
meta

Le groupe Meta (Facebook), qui a prévu de recevoir une nouvelle amende en Irlande, a d'ores et déjà mis plus d'un milliard d'euros de côté, au cas où.

Certains ont le sens des affaires, d'autres celui de l'anticipation. Après avoir déjà été condamné à plusieurs reprises et étant toujours sous le coup de diverses enquêtes un peu partout dans le monde, le groupe Facebook (nouvellement nommé Meta) ne se laisse désormais plus surprendre par d'éventuelles condamnations. La firme de Mark Zuckerberg, dont les bénéfices européens ont explosé l'an dernier, a déjà provisionné un budget spécialement consacré aux futures amendes qu'elle s'apprête à recevoir en matière de protection des données personnelles, émanant notamment d'Irlande.

La galaxie Facebook fait l'objet de multiples enquêtes de la CNIL irlandaise

On apprend donc que Facebook a mis un petit pécule de côté en Irlande. Le géant américain souhaite en effet anticiper la ou les prochaines amendes qu'il pourrait recevoir des mains de la Commission irlandaise de protection des données (Data Protection Commission, ou DPC), qui a décidé ces derniers mois de serrer la vis autour des grandes entreprises numériques.

S'attendant à recevoir une nouvelle amende, Facebook a mis de côté un budget supérieur à un milliard d'euros pour pallier toute condamnation sur le terrain de la confidentialité des données. Le groupe américain ne devrait en effet pas y échapper, puisque le bureau dirigé par Helen Dixon totalise pas moins d'une dizaine d'enquêtes ouvertes contre Meta et sa galaxie de filiales surpuissantes.

Déjà en septembre dernier, tout récemment donc, WhatsApp a été condamné à une amende de 225 millions d'euros par la CNIL irlandaise. Cette dernière reprochait à la messagerie instantanée chiffrée d'avoir violé la confidentialité des données protégée par le RGPD en ne remplissant pas ses obligations de transparence en matière d'informations aux utilisateurs.

Le chiffre d'affaires européen de Facebook a explosé en 2020

Face au RGPD et au durcissement de la réglementation en Irlande, Meta a préféré prendre les devants. Et il faut dire que le mastodonte peut aisément se le permettre. Facebook Ireland (qui vaut pour l'Europe entière) a par exemple vu son chiffre d'affaires nettement progresser en 2020, pour frôler les 41 milliards d'euros, le tout grâce à l'explosion des revenus publicitaires en partie liée à la pandémie. Le bénéfice avant impôts de l'entreprise, lui, est passé de 482 millions d'euros en 2019 à 890 millions d'euros l'année suivante.

Ce que reprochent les puissances européennes et l'Irlande désormais au groupe Meta, c'est d'avoir délocalisé pendant des années une grande partie de ses revenus à des fins d'optimisation fiscale. Ainsi, l'entreprise n'a payé que 267 millions d'euros d'impôt sur les sociétés en 2020. Et vous avez vu plus haut les revenus du bureau irlandais de l'entreprise pour la même année.

De son côté, Facebook promet de résoudre certaines questions fiscales liées à ses activités, sans doute pour se conformer un peu plus à la réglementation locale.

Source : Independent

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Proutie66
Toutes les sociétés au monde font ça.<br /> Même la société de MME MICHU provisionne les éventuelles procès perdu aux prudhommes.
Gweegoo
C’est vrai. La bonne question est peut-être de connaître l’évolution de cette provision. C’est FaceBook Ireland qui a provisionné 1 milliard juste pour ses pbs en Europe et ce budget est multiplié par 3 par rapport à 2020.<br /> On peut commencer à penser que FB s’attend à perdre. D’un autre côté, les amendes sont souvent proportionnelles au chiffre d’affaires et vu son importante augmentation, il n’est pas surprenant de voir ce budget « provisionnel » augmenter.
max_971
C’est bon, Facebook va récupérer tout ça quand il vendra des abonnements dans son Métaverse.<br /> Pourquoi Facebook fait un Métaverse ? Car ils savent qu’on va rester un moment avant que l’épidémie se termine.<br /> Quand on sera tous confiné, on se connectera dans le Métaverse pour tuer l’ennui.<br /> J’espère que la France n’imposera pas un pass sanitaire pour aller dans le Métaverse
LeToi
Hâte d’en toucher 3 ou 4 euros s’il y a une condamnation en Europe !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Galaxy S22 : la date de présentation a fuité
iPhone, Airpods et Apple Watch, mophie dévoile un chargeur de voyage 3-en-1 MagSafe
#EpicFail : Samsung laisse fuiter sa future tablette sur son propre site officiel
La carte SIM, c'est fini ! Qualcomm dévoile l'iSIM, beaucoup plus petite et sécurisée
Android : bientôt un widget pour le bien-être numérique... parce que vous passez trop de temps sur votre smartphone
Galaxy S22 Ultra : on sait tout sur le nouveau haut de gamme Samsung, avant même son annonce
Honor prêt à secouer le marché des smartphones pliants avec son Magic V
Epix et Venu 2 Plus : une avalanche de nouveautés pour les montres sport Garmin
Garmin fēnix 7 : la nouvelle montre sport de Garmin bourrée de fonctionnalités haut de gamme
Un nouveau leak dévoile les coloris disponibles pour le Samsung Galaxy S22 Plus
Haut de page