🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Protection des données : l'Irlande inflige une amende de 225 millions d'euros à WhatsApp

02 septembre 2021 à 16h16
6
WhatsApp données personnelles © rafapress / Shutterstock.com
© rafapress / Shutterstock.com

Messagerie instantanée chiffrée du groupe Facebook, WhatsApp a été condamnée jeudi à une amende de 225 millions d'euros par la CNIL irlandaise. Pour elle, il y a eu violation des règles de confidentialité sacralisées par le RGPD.

Sous le coup d'une enquête depuis décembre 2018, WhatsApp savait que ce moment arriverait. Ce jeudi 2 septembre, le service de messagerie du géant Facebook s'est vu infliger une amende pas loin du quart du milliard d'euros – 225 millions d'euros plus précisément. La Data Protection Commission irlandaise (la Commission de protection des données, équivalente de notre CNIL) estime que WhatsApp n'a pas rempli ses obligations de transparence en matière d'informations aux utilisateurs et utilisatrices. Basée en Irlande, comme le siège social européen de Facebook, l'autorité frappe fort.

Pour la CNIL irlandaise, WhatsApp ne se conforme pas pleinement au RGPD

Dans le détail, qu'est-ce que la Data Protection Commission reproche à WhatsApp ? Pour l'autorité, tout a commencé fin 2018. À cette époque, elle a d'abord commencé par examiner les pratiques et politiques de la messagerie instantanée, pour vérifier si celle-ci remplissait bien ses obligations de transparence vis-à-vis du RGPD. Lorsque nous parlons de transparence, il faut comprendre les informations données aux utilisateurs et utilisatrices actifs et aux utilisateurs et utilisatrices potentiels de WhatsApp. C'est-à-dire toute la partie traitement des informations opéré par la messagerie et sa maison-mère, Facebook avec entre autres des visées publicitaires théoriques.

Au terme de son enquête, la CNIL irlandaise maintient ses craintes de départ : pour elle, WhatsApp enfreint le RGPD avec sa politique de confidentialité. Les derniers changements opérés par la plateforme en matière de confidentialité (plus l'obligation, un temps, de pousser l'utilisateur ou utilisatrice à effectuer une mise à jour sous peine de ne plus pouvoir utiliser l'application) n'ont évidemment pas joué en faveur de la firme américaine.

Mais WhatsApp se défend et affirme s'engager « à fournir un service sécurisé et privé (…) Nous avons travaillé pour nous assurer que les informations que nous fournissons sont transparentes et complètes et continuerons de le faire. Nous ne sommes pas d'accord avec la décision d'aujourd'hui concernant la transparence que nous avons fournie aux gens en 2018 et les sanctions sont tout à fait disproportionnées », poursuit la société.

WhatsApp prévoit déjà de faire appel de la décision

Chargée de veiller à ce que les grandes entreprises numériques respectent bien le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, la Commission irlandaise a tout simplement infligé la plus grosse amende de son histoire à un acteur numérique.

Et même si l'on reste encore loin des sanctions records de la Commission européenne (4,34 milliards d'euros en 2018 pour Google, sanction d'ailleurs contestée par le géant américain encore aujourd'hui), il s'agit aussi de la deuxième amende la plus importante jamais infligée par un régulateur numérique de l'Union européenne. Ce record était jusque-là détenu par le Luxembourg, qui a sanctionné Amazon à hauteur de 746 millions d'euros en juillet dernier.

Sans surprise, WhatsApp a fait part de sa déception à l'issue de la décision. L'entreprise n'est ni d'accord avec cette dernière, ni avec le montant de l'amende, dont elle ne comprend pas la gravité. Elle prévoit évidemment de faire appel.

Dans l'un des épisodes du podcast « IRL » qu'elle anime pour Firefox, Manoush Zomorodi partage une anecdote glaçante. « L'une des auditrices, inquiète à propos de sa consommation d'alcool, s'est renseignée sur Google, raconte l'animatrice. Lorsqu'elle s'est ensuite connectée sur Facebook, elle a commencé à apercevoir des publicités ciblées pour des débits de boissons alentour ».
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Aristote76
On va pas pleurer, et si l’Irlande sanctionne vu que c’est le pays le plus avantageux pour l’optimisation fiscale nul doute que c’est justifié. Maintenant tant que l’utilisateur ne comprend pas que réseau social rime souvent avec collecte de données, il faut s’attendre à ce genre de procès.
nicgrover
Qu’ils fassent appel, cela augmentera la facture…
Side_a9
On entend souvent parler d’amende avec des chiffres hallucinant, mais au final, est-ce que c’est payé? Et si oui, où va cet argent? (simple question conne).
nicgrover
Questions très pertinentes.
Khonar_LeBarban
« Les sanctions sont disproportionnées ». Ben voyons. Comme si c’était au condamné de juger de la gravité de ses actes.
beber751
Ou pas…
cyrano66
Side_a9:<br /> Et si oui, où va cet argent?<br /> A priori dans les comptes des états<br /> Numerama – 3 Nov 19<br /> Où va l'argent quand les géants de la tech paient des amendes ?<br /> De temps à autre, des sanctions pécuniaires sont prononcées contre les géants du net, aussi bien en France qu'au niveau européen. Une fois tous les recours juridiques épuisés, où va l'argent ?<br /> Khonar_LeBarban:<br /> Comme si c’était au condamné de juger de la gravité de ses actes.<br /> +1<br /> Toutefois les proportions des condamnations nagent assez souvent dans l’arbitraire et les influences.<br /> La Fontaine est toujours d’actualité.<br /> « Selon que vous serez puissant ou misérable , les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »<br /> Et pour ne citer qu’un exemple au hasard, Christine Lagarde.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Ne ratez pas cette offre incroyable : -62% sur votre prochain antivirus !
Raccourcis sur l'écran de verrouillage : voilà comment ça va fonctionner sous Android 13
Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Haut de page