Face à l’anti-tracking d’iOS, Facebook laisse suggérer un modèle freemium

Facebook envisage d’ajouter à ses applications sur iOS (y compris Instagram) un message d’information pour inciter les usagers à autoriser le suivi de leur activité et l’utilisation de leurs données. Le but, selon l'entreprise : préserver la gratuité de ces deux réseaux sociaux. 

Apple s’est engagée fin 2020 à une complète transparence quant à l’utilisation des données personnelles collectées par les applications installées depuis l’AppStore. Cette nouvelle politique d’anti-tracking (App Tracking Transparency ou ATT) a été mise en place il y a quelques jours, avec la version 14.5 d’iOS . Or, pour de nombreuses entreprises, l’autorisation d’utilisation des données revêt un intérêt marketing, à des fins publicitaires par exemple. C’est le cas de Facebook qui tente donc de trouver une parade.

La gratuité d’utilisation contre les données personnelles

D’après The Verge, l’écran prévu par Facebook serait visible avant même l’information système d’Apple. Le message est simple : « l’utilisation des données (pour) de la publicité plus ciblée », participe au soutien des entreprises qui ont recours à ce type de stratégie marketing. Surtout, c'est ce qui assure la gratuité de Facebook.

Depuis ses débuts en 2004, et après quelques fausses rumeurs, Facebook promettait en page d’accueil « C’est gratuit et ça le restera toujours ». Ce slogan a disparu en 2019 au profit de « C’est rapide et facile ». Aussi, le nouveau système d’autorisation de l’utilisation des données semble présager que Facebook pourrait devenir payant sans l’aide des utilisateurs (ou plutôt sans leurs données !).

Facebook respecte-t-il l’engagement à la transparence d’Apple ?

Apple, pour sa part, autorise le recours à des écrans préalables à son propre système d’alerte, à condition qu’ils ne contiennent pas d’incitation directe et qu’ils ne bloquent pas de fonctionnalités ni de contenus. Facebook a tout prévu puisque le bouton implémenté pour passer le message ne comporte qu’un simple « Continuer ». Ce nouvel écran est donc conforme aux contraintes imposées par Apple.

L’attention apportée à la forme de l’invite ne laisse cependant aucun doute sur l’intention de Facebook de contourner la politique de transparence d’Apple. D’ailleurs, Mark Zuckerberg avait entamé il y a quelques mois une guerre médiatique contre Apple et l’ATT. Finalement, il semble avoir lâché du lest, considérant qu’il pourrait même tirer parti de la politique anti-tracking d’Apple pour les intérêts de Facebook et Instagram

Source : The Verge

Modifié le 04/05/2021 à 12h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Test OnePlus Watch : une première montre connectée abordable et endurante
Les Apple AirPods Pro à prix choc chez Amazon ce weekend !
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Nouveau shitcoin en vue ? Carole Baskin, la défenseuse des grands félins, lance sa crypto CAT
Le Mac mini avec puce M1 est en promotion avec un SSD de 256 Go ou 512 Go
Carte mémoire microSDXC SanDisk Extreme 512 Go à -50% !
Test du Xiaomi Mi 11 Ultra : le meilleur photophone du monde manque d’endurance
Telegram intègre directement un service de trading crypto (mais pour une seule cryptomonnaie)
Le premier transistor recyclable est là ! Vers une solution pour les déchets électroniques ?
Haut de page