Facebook lance des actions contre Apple pour abus de position dominante, Tim Cook riposte

29 janvier 2021 à 11h08
20

Facebook serait actuellement en train de monter un dossier judiciaire contre Apple afin d'obliger la société à abandonner ses nouvelles conditions d'utilisation de l'App Store.

Les tensions montent d'un cran entre Facebook et Apple, et l'affaire pourrait prochainement passer devant les tribunaux. Le géant communautaire pointe plusieurs pratiques jugées illégales. De son côté, Tim Cook attise les tensions à l'égard de Mark Zuckerberg. Lequel des deux pliera ?

Facebook à l'assaut d'Apple

On le sait, Facebook était l'une des premières sociétés à critiquer publiquement les nouvelles mesures de sécurité introduites par Apple sur son App Store. La firme de Cupertino oblige désormais les éditeurs à communiquer sur les données collectées tout en donnant aux utilisateurs des outils permettant de stopper ce tracking.

Pour Facebook, dont le modèle économique consiste justement à s'enrichir de données pour cibler toujours plus les publicités de ses annonceurs, c'est une très mauvaise nouvelle. Le géant communautaire l'a fait savoir dans les plus grands journaux américains et a prévenu ses partenaires que cette transparence forcée mettrait à mal leurs revenus.

Si, à l'intérieur même de Facebook, les employés s'interrogent sur les motifs de la société, Mark Zuckerberg n'en démord pas, et selon The Information, via 9to5Mac, il compte bien forcer Apple à faire marche arrière, quitte à traîner la société devant les tribunaux.

Mark Zuckerberg a récemment accusé Apple de vouloir conserver un accès exclusif à l'IDFA, cet identifiant unique propre à chaque iPhone servant jusqu'à présent à retourner de la publicité très ciblée. Facebook, comme les autres éditeurs, n'y aura plus accès par défaut. C'est l'utilisateur qui donnera son consentement. Google planche d'ailleurs sur un dispositif alternatif.

Tim Cook riposte

Le P.-D.G. d'Apple n'entend pas se laisser faire, et selon Reuters à l'occasion d'une conférence sur la vie privée, l'homme a largement critiqué les applications collectant massivement les informations personnelles.

S'il n'a pas précisément mentionné Facebook, il n'en a pas vraiment eu besoin. Forcé de se soumettre à la politique de l'App Store, Facebook a dû montrer patte blanche et la quantité des données collectées sur iOS est désormais visible par tous.

Tim Cook explique qu'à l'heure où la désinformation et les théories complotistes se multiplient à un rythme effréné, il est non seulement temps de revoir les algorithmes qui les alimentent, mais plus globalement de repenser la philosophie actuelle. Selon lui, on ne peut plus accepter un modèle consistant à capter toujours plus l'attention de l'utilisateur dans le seul but de continuer à collecter un nombre toujours plus important de données.

À ce propos, Apple est sous le coup d'une plainte déposée par l'activiste Max Schrems au sujet de l'IDFA. L'homme expliquait que cet identifiant était activé par défaut sur les iPhone. L'utilisateur devait alors le désactiver manuellement, et ainsi mettre fin au suivi. C'est ce que compte désormais proposer Apple.

Source : 9to5Mac, Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
18
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Good Health Pass : de futurs passeports santé sur des blockchains ?
Violation des données médicales : la CNIL met la pression et confirme la source de la fuite
Soldes Amazon : le TOP des promotions high-tech à saisir ce jeudi
Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Haut de page