Opposé à la politique anti-tracking d'iOS, Facebook se paie une pleine page dans les journaux américains

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
17 décembre 2020 à 10h17
15

Entre Apple et Facebook, le torchon brûle. Le réseau social vient de s’offrir une pleine page de publicité dans plusieurs grands journaux américains pour dénoncer la nouvelle politique anti collecte de données d’iOS.

Une nouvelle politique, estime Facebook, qui réduirait considérablement la collecte de données et donc le potentiel de ciblage publicitaire de l’entreprise. Autant d’éléments qui pourraient nuire « aux petits commerces », défend le réseau.

Facebook, ce Robin des bois

« Nous nous élevons face à Apple pour les petits commerces du monde entier », titre le communiqué de Facebook, publié sur une pleine page dans le New York Times, le Washington Post et le Wall Street Journal. Le nœud du problème ? Les importants changements en matière de confidentialité des données qu’Apple s’apprête à intégrer dans iOS en début d’année prochaine.

La publicité publiée par Facebook dans les journaux américains.

Dévoilé en septembre dernier, le programme « App Tracking Transparency » demandera le consentement express de l’utilisateur avant toute collecte de données de la part d’une application. De la même manière que votre application Facebook vous demande déjà l’autorisation d’utiliser votre caméra ou votre microphone, vous devrez bientôt donner votre aval pour que l’appli puisse collecter vos données personnelles. Le plus gênant pour Facebook ? Il ne peut refuser l’accès de l’utilisateur à ses services si la réponse à cette question est non.

Pour être exact, c’est l’identifiant publicitaire de l’iPhone qui, en cas de refus de l’utilisateur, ne pourra être partagé avec Facebook (et n’importe quelle autre application d’ailleurs). C’est cet identifiant unique qui permet aux régies publicitaires de connaître vos préférences de consommation en vous suivant à la trace sur toutes vos applications, et de vous servir ensuite de la publicité ciblée. Par conséquent, si le partage de cette clé s’arrête, la publicité « ciblée » ne l’est plus vraiment.

Les premières pierres sont déjà posées

Apple reste pour l’heure sourde aux requêtes de Facebook, dont elle estime d’ailleurs qu’elle n’a pas de leçons à lui donner, au vu du « mépris pour la confidentialité des données personnelles » dont l’entreprise a fait preuve par le passé. Mais Facebook n’en démord pas : ce changement de paradigme sera « dévastateur pour les petits commerces » qui, pendant la pandémie, ont été « plus de 40% à commencer à utiliser de la publicité ciblée [sur Facebook] ». Sans ce levier, ajoute le réseau social, « le petit commerce moyen accuserait d’une perte de 60% de ses ventes pour chaque dollar dépensé [en publicité] ».

Il est plus facile de connaître les données collectées par les applis sur l'App Store

Apple semble pour sa part tenir son cap, et vient justement de poser les premières pierres de son nouveau programme de confidentialité. Depuis quelques jours, l’App Store se dote d’un nouveau volet plus conséquent visant à informer l’utilisateur des données qui sont collectées par les applications de son catalogue. Une sorte de « label nutritionnel » de la data, qui indique clairement : quelles données sont collectées, quelles données sont spécifiquement liées à votre identité, et lesquelles ne le sont pas. 

Aussi, beaucoup se sont justement amusés à aller voir à quoi ressemblait le « datascore » de Facebook. Il fait 650 mots. On vous laisse savourer.

Enfin, si la gronde de Facebook devrait s’intensifier alors que l’échéance fixée par Apple approche, la firme de Cupertino peut compter sur le soutien… de Mozilla. L’éditeur du navigateur Firefox invite en effet ses utilisateurs à signer une pétition (!) pour montrer leur soutien aux décisions d’Apple.

Via : Bloomberg

Modifié le 17/12/2020 à 10h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
15
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Battlefield 6 serait un jeu cross-gen et s'inspirerait de Battlefield 3
L'école 42 continue de se développer, avec un réseau international de 33 campus partenaires
Android 12 pourrait faire
Soldes d'hiver 2021 : le meilleur moment pour s’abonner à Amazon Prime
CES 2021 : qu'avez-vous pensé de l'événement dans sa version en ligne ?
Ninja Theory (Hellblade) donne des détails sur Project: Mara
Renault ne proposera plus la location de batterie pour sa ZOE en France
Netflix s'associe à la Cinémathèque française et va participer à la restauration d'un film de 1927
Écran incurvé Lenovo 32
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces hardware
Haut de page