Les employés de Facebook critiquent la campagne anti-Apple du géant communautaire

24 décembre 2020 à 11h15
4
facebook

Apple et Facebook sont au coeur d'une discorde. La firme de Mark Zuckerberg dénonce la politique de vie privée mise en place par Apple et elle accuse la firme de Tim Cook d'être hypocrite. Chez Facebook, les employés ne sont cependant pas tous d'accord avec ce point de vue.

Si le modèle économique d'Apple repose principalement sur la vente de ses appareils et des commissions générées au travers de ses boutiques d'applications, celui de Facebook est basé sur la publicité. La société commercialise des espaces publicitaires sur son réseau auprès des annonceurs en leur donnant accès aux données utilisateurs collectées pour des campagnes de publicité très ciblées. Or avec iOS 14, Facebook doit désormais montrer patte blanche sur la nature et l'usage de ces données collectées. En outre, les détenteurs d'un produit Mac peuvent désormais choisir de bloquer ou non l'envoi de ces dernières.

Facebook déclare la guerre à Apple

En se payant deux pleines pages de campagne anti-Apple dans les versions papier du Wall Street Journal, du New York Time et du Washington Post, Facebook avait critiqué au grand jour la nouvelle politique d'Apple. Le réseau social prenait publiquement le parti des petites et moyennes entreprises souhaitant promouvoir leurs produits et services sur son réseau. Facebook expliquait que sans les données des utilisateurs, leurs revenus risqueraient de chuter de 60%.

Alors qu'Apple affirme publiquement vouloir renforcer la vie privée de ses utilisateurs, Facebook dénonce une hypocrisie en expliquant qu'Apple entretient un monopole sur les données de ces derniers. En parallèle, Facebook a donc été obligé de détailler toutes les informations collectées.

Mais chez Facebook, tout le monde ne soutient pas cette campagne anti-Apple. Beaucoup d'employés pointent l'hypocrisie de la société. BuzzFeed a recueilli des commentaires de la part des employés eux-mêmes.

Pour les employés de Facebook, trop c'est trop

Dan Levy, le vice-président du département de la publicité chez Facebook, a publié un message en interne décrivant les motivations de cette campagne publiée dans les grands quotidiens du pays. Un ingénieur de Facebook a répondu. Il affirme ainsi : « On dirait qu'on est en train de justifier une mauvaise action faite à l'insu des gens avec un message complaisant ».

D'autres s'interrogent sur les effets de cette campagne publique anti-Apple. « Cela ne nous inquiète-t-il pas que notre position pour protéger les petites et moyennes entreprises puisse se retourner contre nous et que les gens la perçoivent comme "FB protège son propre business" ? ». D'autres se montrent plus directs : « Les gens veulent une vie privée. Les objections de Facebook vont être perçues avec cynisme. Est-ce qu'on savait que cela projetterait une mauvaise image avant même avant de publier ? ».

Beaucoup pointent ainsi l'hypocrisie de Facebook à l'image de cet employé qui affirme : « La seule chose que j'entends encore et encore c'est "C'est mauvais pour notre business". Et j'aimerais vraiment qu'un dirigeant dise clairement "Les gens se portent mieux s'ils ne savent pas ce que l'on fait, si on n'a pas à s'expliquer, s'ils n'ont pas le choix d'approuver ou non nos pratiques, si on les cache derrière des fonctionnalités intéressantes pour qu'ils acceptent un tracking caché tant qu'on en minimise l'importance" ».

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette histoire met au grand jour l'importance des données personnelles collectées par Facebook et pour Facebook.

Mais surtout, si le géant communautaire en est arrivé à lancer cette campagne anti-Apple, c'est que la société a pleinement conscience qu'en ayant le choix, une grande partie des utilisateurs n'acceptera pas de lui permettre de continuer la collecte de ces données. C'est admettre publiquement que depuis des années, ses pratiques ne vont donc pas dans le sens de ses utilisateurs.

Source : BuzzFeed

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
6
MCool
j’en suis ravi… que fessebouc ne puisse plus vous harceler ni vous espionner en permanence, c’est une excellente nouvelle ! en plus cette daube de réseaux sociaux devrait être simplement interdite…ça consomme de l’énergie pour rien, c’est source d’une information glauque et nuisible et ça rend les ados schizophrènes…! installez vous un VPN et les outils pour contrer tout espionnage de sociétés aussi merdiques, ça me paraît un minimum…! en plus je déteste ce petit intrigant voleur de Suckerberg ! donc bravo…
fifi58
"un dirigeant dise clairement «&nbsp;Les gens se portent mieux s’ils ne savent pas ce que l’on fait, si on n’a pas à s’expliquer, s’ils n’ont pas le choix d’approuver ou non nos pratiques&nbsp;»<br /> C’est aussi admettre implicitement que ces pratiques sont probablement plus ou moins contraire au RGPD puisque celui-ci érige en principe que la description des données collectées et l’acceptation par le client doivent être parfaitement claires.<br /> Ceci dit, voir FB se fritter avec Apple, on se dit que c’est l’hôpital qui se fout de la Charité !<br /> Personnellement, n’utilisant ni «&nbsp;Apple&nbsp;», ni «&nbsp;FB&nbsp;», je trouve cela très drôle, surtout si leurs accusations mutuelles des pires turpitudes fait ressortir au grand jour la réalité de leurs pratiques.
Pierro787
Apple trace aussi tout ce que vous faites sur l App Store, observe vos goûts et habitudes de téléchargements et de consommation de contenu numérique pour s en servir en revendant de la publicité par la suite.<br /> J ai déjà développé des jeux pour l’app store d Apple et j ai acheté de manière occasionnelle de la publicité directement chez Apple pour promouvoir mon app: des pubs ont été présentées à des clients potentiels de l’app store selon leurs goûts et qui correspondaient au style de mon jeux (puzzle)<br /> Facebook permet de faire la même chose en ayant un contrôle plus poussé de la cible mais le principe est exactement le même. Donc oui, la réaction d Apple face à Facebook est particulièrement hypocrite.
cyrano66
Oui et non<br /> Il y’a quand même une différence fondamentale<br /> Quand vous allez sur un store c’est comme dans un hypermarché, apriori vous allez pas dans un magasin par hasard mais dans le but d’acheter, dans tous les magasins du monde il y a de la pub de partout et les fournisseurs payent pour être en tête de gondole.<br /> Quand vous allez sur un store c’est potentiellement pour acheter.<br /> Qu’Apple store vous pousse des app en fonction de vos précédents achats…so what. Tout le monde fait ça dans le commerce physique ou numérique.<br /> FB a la base vous n’y allez pas dans le but d’acheter. FB vous espionne pour vous pousser des produits. FB a dévoyé son but d’origine et ne cache plus que son objectif est de vendre de la pub.<br /> Que FB vous incite à passer toujours plus de temps sur leur plateforme pour échanger avec vos « amis » et en profitent pour vous pousser l’air de rien des offres commerciales c’est carrément plus pervers. Et allez raconter que c’est pour La Défense des PME sans aucune pudeur, c’est prendre ses utilisateurs pour des vache à lait et trouver ça normal.<br /> Le sentiment que ça me laisse c’est que FB est a présent un store et qu’ils prennent mal tout ce qui les empêchent de faire leur business de fouineurs
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Artemis : de 2020 à 2040, les étapes de l'ambitieux programme de la NASA
À la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Fermés par les autorités, les 3 VPN
Galaxy S21 : Samsung aurait-elle confirmé l'absence de chargeur ?
La Chine ouvre une enquête sur Alibaba pour pratiques monopolistiques
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page