Après avoir mis à mal les ténors du marché, Apple redoublerait ses efforts dans la publicité

27 avril 2021 à 18h42
22

Le lundi 3 mai 2021, Apple lancera officiellement le « App Tacking Transparency » (ATT). Une innovation qui permettra à chaque utilisateur d’accepter ou de refuser les cookies d’une application proposée sur l’App Store, et un potentiel un suivi publicitaire personnalisé.

Soucieux de générer davantage de revenus publicitaires Apple mise sur de nouvelles règles de confidentialité incluses dans la version 14.5 d’iOS. Une nouvelle froidement accueillie par ses principaux concurrents, Facebook et Google, de même que les entreprises spécialisées dans le tracking.

Révolutionner le suivi de l’activité en ligne des usagers d’Apple

L’annonce du lancement officiel du « App Tacking Transparency » (ATT) a fait l’effet d’une secousse à l’industrie de la publicité mobile. La version 14.5 d’iOS imposera aux utilisateurs d’Apple de donner leur consentement quant à la collecte d’informations sur leurs centres d’intérêts ou leurs usages par les applications et les annonceurs. Une innovation plébiscitée par les défenseurs de mesures favorables à la protection des informations personnelles, puisque l’usager se verra systématiquement proposer d’accepter ou de refuser le suivi et l’enregistrement de ses données.

Une vague massive de refus de la collecte de ces données fait craindre aux développeurs d’applications mobiles comme aux entreprises spécialisées dans la technologie publicitaire de potentielles pertes de revenus. Plus largement, en donnant à ses usagers le moyen de restreindre l’accès de potentiels concurrents à leurs données, Apple se donne les moyens d’accroitre ses propres bénéfices publicitaires, estimés à 2 milliards de dollars en 2020.

S’imposer sur le marché de la publicité en ligne via l’App Store

Sur le juteux marché de la publicité mondiale, qui génère en 2020 près de 378 milliards de dollars, Apple doit faire face à deux concurrents majeurs, eux : Facebook et Google. Le réseau social comme le moteur de recherche ne pourraient ainsi plus proposer de publicités personnalisées aux utilisateurs d’iPhone comme d’iPad aussi aisément que par le passé.

Ainsi, les développeurs d’application pourraient être prêts à débourser davantage d’argent pour apparaître dans les « meilleurs résultats » lors des recherches effectuées par les usagers sur l’App Store. De même, un deuxième emplacement publicitaire pourrait bien prendre place dans la section des « applications suggérées ». Celles-ci seraient dès lors promues à l’ensemble des utilisateurs sans être liés à de potentiels résultats de recherche.

Autant d’opportunités pour l’entreprise californienne de maximiser ses gains publicitaires tout en réduisant ceux de ses concurrents directs. Le lancement de la « App Tacking Transparency » pourrait réduire de 3% les revenus de Facebook, soit près de 600 millions de dollars.

Modifié le 28/04/2021 à 09h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
15
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page