Vous êtes de plus en plus nombreux à accepter que les applications d’iPhone traquent votre activité

19 avril 2022 à 12h35
1
iPhone SE 2022 test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Le nombre d'utilisateurs qui autorise le suivi publicitaire des applications tierces a augmenté de 25 % d'une année à l'autre.

L'introduction de l'App Tracking Transparency (ATT) par Apple dans son système d'exploitation iOS a provoqué une vraie fronde du marché publicitaire.

ATT : un outil plus restrictif qui a frappé directement les géants du web

Pour rappel, ce nouveau système de collecte de données personnelles se veut plus respectueux de la vie privée. À la première ouverture d'une application, un pop-up apparait à l'écran pour demander à l'utilisateur s'il souhaite que ses données personnelles soient envoyées aux développeurs à des fins publicitaires. Le nombre de données récupérées est aussi bien moindre que l'ancien système mis en place par Apple.

L'ATT a provoqué d'importants remous dans les comptes des géants du web dont le modèle économique est basé quasi exclusivement sur la publicité en ligne. Le groupe Meta devrait d'ailleurs perdre plus de 12 milliards de dollars pour cette seule année 2022 à cause de ce nouveau système de suivi publicitaire bien plus strict.

Il était assez prévisible que la majorité des possesseurs d'iPhone ou d'iPad refusent automatiquement le suivi de leur activité, mais de nouvelles études montrent aujourd'hui que de plus en plus d'utilisateurs reviennent sur leur décision.

Des utilisateurs de plus en plus favorables à une publicité personnalisée

Le cabinet Adjust indique en effet dans une nouvelle analyse que 25 % des utilisateurs d'iOS acceptent aujourd'hui le suivi publicitaire et la collecte de leurs données personnelles contre 16 % il y a un an, au lancement de l'ATT. C'est une augmentation de 25 % en seulement 12 mois.

Si l'on se focalise uniquement sur la très populaire catégorie des jeux, le taux d'acceptation monte même à 30 %. L'analyse a été effectuée sur les 2 000 jeux les plus populaires et l'étude indique que pour certains titres extrêmement prisés, le consentement atteint 75 % des joueurs.

Les utilisateurs de ces applications préféreraient donc bénéficier d'une expérience publicitaire personnalisée plutôt que des annonces sans lien avec leurs goûts et leurs besoins.

L'étude conclut d'ailleurs que l'acceptation du suivi publicitaire via l'ATT devrait continuer à augmenter dans les prochains mois et l'industrie publicitaire commence à intégrer l'ATT à ses outils marketing pour continuer à proposer des annonces pertinentes malgré les limites posées par Apple.

Source : iMore

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
_Troll
La pub, c’est super ! Pourquoi s’en priver ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Twitter : Elon Musk et ses partenaires proposent 33,5 milliards de dollars en cash pour l’acquisition
Shopping en 3D, pubs sur YouTube Shorts... Les dernières annonces marketing de Google
Voici le campus flambant neuf de Google qui peut accueillir 4 000 personnes
Bill Gates n'utilise pas le Microsoft Surface Duo, découvrez le téléphone qu'il utilise
Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Haut de page