Big Brother vous regarde ? De nombreux français se sentent surveillés dans leur vie de tous les jours

19 décembre 2019 à 08h00
0
personnes-ordinateur-groupe.jpg
© Pixabay

Une étude récente montre qu'une majorité des Français a tendance à se sentir espionnée dans la vie quotidienne. L'essor du numérique contribue à cette méfiance ambiante.

Le Cabinet Carvea Consulting a récemment commandé une étude réalisée par OPINEA, basée sur des interviews menées en ligne auprès de 1 017 internautes selon la méthode des quotas, et qui montre que deux Français sur trois (67 % très exactement) avouent se sentir surveillés dans leur vie de tous les jours, et ce peu importe l'âge, le sexe ou le statut social des personnes sondées.

La méfiance prend le pas sur la confiance

Big Brother ne serait donc jamais bien loin, aux yeux des Français. Beaucoup pensent réellement être écoutés, surveillés, analysés ou scrutés, que ce soit dans leurs échanges ou leur navigation en ligne. Pour preuve, il ressort de l'étude que 80 % des personnes interrogées estiment que leurs conversations téléphoniques ont par le passé déjà été écoutées, même à leur insu. 26 % en sont même absolument convaincus, et ce malgré une réglementation protectrice en la matière et une pratique 10 à 15 fois moins répandue en France que chez certains de nos voisins.


La confiance est l'enjeu majeur, vous l'aurez compris. Se sentir surveillé peut être interprété de deux manières différentes. Les optimistes ont tendance à être un peu plus nombreux à se sentir en totale sécurité (28 %) que ceux qui sont envahis par le sentiment d'insécurité (20 %).

Mais le fait d'être surveillé ne relève pas que des simples écoutes évoquées un peu plus haut. L'utilisation des smartphones et des nombreux autres objets connectés accentue ce sentiment de méfiance dominant chez 47 % des Français. De manière générale, la crainte (26 %) et le malaise (20 %) sont aussi bien présents, plus en tout cas que des sentiments plus positifs comme la confiance (18 %), la sécurité (17 %) et la sérénité (15 %).

Les services publics et les institutions bancaires rassurent les Français

Sur le pan des données cette fois, un internaute sur deux (50 % donc) affirme être conscient de subir une utilisation de ses données personnelles par des tiers à des fins commerciales. Évidemment, les Français accordent plus de crédit à certains types de sites qu'à d'autres. Ils sont par exemple 84 % à avoir confiance en naviguant sur des sites bancaires ou sur celui des finances publiques, géré par l'État.


Les institutions publiques comme la SNCF ou la RATP inspirent confiance à une majorité de sondés (67 %), plus en tout cas que les sites d'e-commerce ou la plateforme vidéo de Google, YouTube (52 %), et davantage encore que les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Instagram (37 %). Cette proportion est tout de même renforcée chez les moins de 35 ans, qui sont 42 % à faire confiance à Facebook.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 19/12/2019 à 10h50
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top