La bibliothèque Internet Archive (Archive.org) soupçonnée d'apologie du terrorisme

Alexandre Boero Contributeur
13 avril 2019 à 14h31
0
police-pixabay.jfif
Pixabay

L'organisation à but non lucratif, qui est un peu la mémoire d'Internet, a reçu plusieurs centaines de demandes de retrait de contenus émanant de l'Union européenne.

Internet Archive exerce au demeurant une activité noble. En effet, l'organisme est une bibliothèque numérique géante -la plus grande du monde- qui héberge des millions et de millions d'archives électroniques qui peuvent aussi bien être des captures d'écran de pages web, des photos, des vidéos, des livres numérisés ou même des enregistrements audio d'événements. La structure, qui a noué des partenariats avec des bibliothèques du monde entier, offre aux chercheurs, historiens, scientifiques et même au grand public un accès gratuit à ces contenus depuis 1996.

Les premières conséquences de la directive copyright ?


Aujourd'hui, un outil comme Internet Archive s'avère être dans le collimateur de certaines autorités, qui semblent rebondir sur l'adoption récente de la directive copyright. Si la réforme sur le droit d'auteur n'est pas encore transposée dans les législations nationales, celle-ci comporte un article qui incite déjà certaines autorités à en brandir les dispositions, histoire de faire pression. La réforme met en jeu la responsabilité des plateformes pour les contenus que publient leurs utilisateurs. Cela signifie que les sites qui hébergent des contenus susceptibles d'être pénalement répréhensibles, comme le viol du droit d'auteur ou tout contenu faisant l'apologie du terrorisme, seront responsables.

Ainsi, Achive.org indique avoir reçu, par email, des avis provenant de l'Internet Referral Unit (IRU) française, lui reprochant d'héberger plusieurs centaines d'URL sur la bibliothèque, identifiés comme étant de la propagande terroriste. Internet Archive a ainsi reçu 550 demandes de retrait de contenus.

Un délai de 24 heures accordé pour supprimer les URL désignées


La bibliothèque du Net indique par ailleurs avoir reçu un courrier électronique provenant de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) dans lequel il note avoir identifié une URL considérée comme relayant la provocation d'actes terroristes et des excuses à de tels actes. Le service fait peser la menace de blocage du site si les gestionnaires de la plateforme ne retirent pas les pages demandées « dans les 24 heures. »

Internet Archive s'offusque de ces diverses demandes et soutient que l'IRU et le OCLCTIC font erreur. Pire, la bibliothèque accuse l'IRU de cibler « certaines des pages les plus visitées sur archive.org et des documents qui ont évidemment une grande valeur scientifique et scientifique. » La plateforme estime qu'il est impossible « de gérer tous ces signalements avec des moyens humains dans un laps de temps aussi réduit qu'une heure. »

Modifié le 13/04/2019 à 16h25
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top