Facebook condamné face à l'UFC-Que Choisir, 430 clauses des CGU jugées illicites

Bastien Contreras Contributeur
11 avril 2019 à 13h36
0
Mark Zuckerberg
Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé avoir remporté une bataille judiciaire de plus de 5 ans contre Facebook. Le jugement du Tribunal de grande instance de Paris a en effet déclaré abusives et illicites 430 clauses présentes dans les conditions d'utilisation du réseau social.

Le 24 mars 2014, l'UFC-Que Choisir avait assigné Facebook en justice, lui reprochant de ne pas honorer ses obligations en matière de respect de la vie privée de ses utilisateurs. Ce qui marquait alors le coup d'envoi d'une procédure finalement achevée 5 ans plus tard.

Une exploitation abusive des données personnelles

En effet, sur son site, l'association annonce avoir remporté son combat, en faisant condamner Facebook. Le Tribunal de grande instance de Paris a premièrement pointé du doigt le manque d'informations fournies aux utilisateurs quant à l'utilisation de leurs données personnelles. Le jugement met en avant le caractère systématique de la collecte de ces données, ainsi que leur commercialisation, sans le consentement des individus concernés.

Au total, ce sont pas moins de 430 clauses des Conditions Générales d'Utilisation de la plateforme sociale qui ont été jugées « abusives et illicites ».

Facebook contraint de publier le jugement sur son réseau

En conséquence, Facebook sera contraint de revoir profondément sa copie. Parmi les modifications à apporter, le réseau social ne pourra ainsi plus utiliser gratuitement ou revendre les contenus de ses utilisateurs, sans limite de temps. Il lui sera également interdit de conserver indéfiniment les données de ses inscrits après la suppression de leur compte. De plus, il ne pourra plus supprimer un contenu ou un compte sans avertissement ni justification.

Outre les (nombreux) changements engendrés pour les CGU, l'entreprise américaine est également condamnée à payer la somme de 30 000 euros à l'UFC-Que Choisir, au titre de réparation du préjudice moral. Ainsi qu'une indemnité de 20 000 euros, pour le remboursement des frais de justice. Enfin, Facebook a pour obligation de rendre le jugement accessible à ses utilisateurs, depuis sa page d'accueil, dans un délai d'un mois. À moins que l'entreprise ne décide de faire appel.

Source : UFC-Que-Choisir.
12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top