En 2019, le marché de la pub en ligne dépassera celui de la pub traditionnelle aux USA

Alexandre Boero Contributeur
28 février 2019 à 09h40
0
e-commerce.png
Pixabay

Pour la première fois aux États-Unis, la publicité numérique sera plus forte que la publicité traditionnelle. L'année 2019 sera le témoin de cette bascule, causée notamment par un acteur majeur en pleine croissance : Amazon.

Depuis plusieurs années maintenant, le monde numérique perturbe le monde traditionnel. Le cinéma est concurrencé par des acteurs comme Netflix, les grandes enseignes de distribution sont martyrisées par les géants du e-commerce, et les chaînes de télévision sont malmenées au détriment d'acteurs du Web, qui causent la fonte de leurs parts de marché. 2019 marquera une nouvelle bascule avec des dépenses publicitaires numériques supérieures aux dépenses publicitaires traditionnelles aux États-Unis.

Amazon remet en cause le duopole Google / Facebook


Les prévisions ont été publiées par la société new-yorkaise eMarketer, spécialisée dans les études de marché liées aux secteurs du numérique, des médias et du commerce. L'agence indique qu'aux USA, les dépenses publicitaires numériques vont augmenter de 19 % cette année pour atteindre 129,34 milliards de dollars, soit 54,2 % des dépenses totales engagées sur le sol américain. Sur ces seules dépenses numériques, le mobile en est responsable des deux tiers avec 87,06 millions de dollars pour cette année.

Si leurs revenus vont encore augmenter, les géants Google et Facebook vont voir leur part commune diminuer, une première, passant de 60 % en 2018 à 59,3 %. Le duopole est en train d'être remis en question par Amazon, qui devrait voir augmenter sa part de marché augmenter sur le marché publicitaire, en passant de 6,8 % à 8,8 % en 2019. Son activité publicitaire devrait augmenter de 50 % cette année. « Avec la suite d'annonces sponsorisées d'Amazon, les spécialistes du marketing disposent d'un accès sans précédent aux ''étagères'' où les consommateurs achètent leurs produits », précise Monica Peart, directrice des prévisions d'eMarketer.

revenus 2019.png


Le boom du numérique entraîne un effet pschitt pour les médias traditionnels


L'augmentation des dépenses publicitaires numériques a des conséquences directes sur les dépenses publicitaires traditionnelles. En 2019, celles issues de la radio baisseront de 1,8 % aux USA, celles de la télévision de 2,2 % à 70,83 milliards de dollars, celles de la presse écrite (imprimerie des magazines et des journaux) de 17,8 %, et les annuaires de 19 %. Les annonceurs se tournent désormais vers le numérique pour rechercher des gains supplémentaires.

En 2023, eMarketer prévoit que le numérique dépassera les deux tiers des dépenses totales consacrées aux médias.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top