Instagram : près de la moitié des comptes serait des faux, selon une étude

Alexandre Boero Contributeur
07 octobre 2019 à 07h30
0
instagram mobile contenu.jpg

L'influence marketing s'épanouit à merveille sur Instagram, même si les dérives sont de plus en plus importantes, avec notamment la prolifération de faux comptes.

L'outil analytique HypeAuditor, qui fait appel au machine learning pour fournir des statistiques et détecter les fake followers, et l'agence Influence4You, qui permet aux marques et agences de gérer leurs campagnes d'influences marketing, se sont associés pour mener une étude visant à dresser l'état de l'influence marketing sur Instagram en France en 2019. L'occasion de dégager quelques statistiques et tendances ô combien intéressantes.

L'influence marketing, un marché qui pèsera 10 milliards de dollars en 2020

Le marketing d'influence s'est développé avec l'essor du numérique et des réseaux sociaux. Il consiste à s'appuyer sur un ou plusieurs leaders qui vont servir à promouvoir un produit, un service, un site ou une marque en général. Une « influenceuse » mode au million d'abonnés sera l'égérie parfaite pour promouvoir le dernier sac Chanel, par exemple.


Ce marché connaît une croissance fulgurante, puisqu'il devrait peser 10 milliards de dollars en 2023, et 22,3 milliards en 2024. Celui-ci est clairement tiré par la progression de l'engagement qui est, en France, 19 % supérieur à la moyenne mondiale. Ceux que l'on appelle les « nano-influenceurs », qui comptent entre 1 000 et 5 000 abonnés sur Instagram, sont ceux qui affichent le taux d'engagement moyen le plus élevé, 7,21 % en France, 5,60 % dans le monde. Des scores impressionnants d'un point de vue commercial.

Étonnement, les « méga-influenceurs », qui dépassent le million d'abonnés, affichent un taux de d'engagement bien plus faible, autour des 2 %.


Etude-Influence4You-HypeAuditor.png
© Influence4You et HypeAuditor

20 % des influenceurs procéderaient à de l'achat de followers

L'appât du gain fait naître les dérives. Face à un marché en pleine croissance jouissant de budgets en hausse, certains influenceurs usent de stratagèmes pour artificiellement gonfler leurs chiffres et augmenter leur nombre de followers, de likes et de commentaires, de façon à attirer davantage de marques. Et si le réseau social fait souvent le ménage, la poussière finit toujours par revenir de façon mécanique. Selon la catégorie des influenceurs, entre 7,5 % et 32,53 % d'entre eux auraient déjà acheté des followers. La moyenne serait de 20 %, soit 1 sur 5.


45 % des abonnés présents sur Instagram seraient de faux comptes. Mais malgré ces statistiques, l'immense majorité des influenceurs reste honnête, comme l'étude (basée sur 130 000 comptes filtrés sur 100 critères) a pu le constater en analysant le détail des pratiques, chiffres d'audience et engagement.

Contrairement à ce que l'on pourrait donc penser, Instagram ne s'est pas encore transformé en vaste réseau social publicitaire. 79 % des influenceurs n'ont pas mentionné de marques dans les six derniers mois. Une preuve que le marché bénéficie d'un potentiel immense et qu'il est encore loin d'arriver à saturation.
Modifié le 07/10/2019 à 07h46
7 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top