Facebook cesse le développement de son Instagram pour enfants

29 septembre 2021 à 10h36
0
Instagram pub © Instagram
© Instagram

Cible de critiques et génératrice d’inquiétudes, la version Instagram Kids a été mise sur pause par Facebook. L'entreprise ne compte cependant pas abandonner son projet d'application destinée aux enfants, et contrôlée par les parents.

En mars 2021, Facebook annonçait le développement prochain d’une version d'Instagram pour les enfants. Une application construite sur le même modèle que Messenger Kids, une déclinaison de la messagerie instantanée conçue spécifiquement pour les enfants et qui peut être contrôlée par les parents. Le système rappelle également YouTube Kids, dont les contenus accessibles par les enfants sont configurés par leurs parents.

Mais cette version « light » d’Instagram, encore en construction, et dont l’objectif est de permettre aux moins de 13 ans d'utiliser le réseau social « en toute sécurité », ne fait pas l’unanimité, ce qui a poussé Facebook à suspendre son développement.

Des élus inquiets pour le « bien-être » des enfants

En mai dernier, 44 procureurs généraux d'État américains ont envoyé une lettre à Mark Zuckerberg, afin de lui demander d'abandonner le projet. Les ministres de la Justice locaux redoutent surtout qu’habituer les plus jeunes à Instagram et à son système basé sur la représentation de soi, ne soient préjudiciables à leur bien-être. « Une étude rappelait encore récemment qu’Instagram génère chez ses utilisateurs des complexes liés à l’image corporelle , des épisodes de dépression, voire des idées suicidaires », écrivent-ils.

Un peu plus tôt, en avril 2021, des associations et quatre législateurs démocrates ont demandé à Facebook de donner pour plus de détails sur le projet Instagram Kids. Selon eux, il se « pose une série de questions pointues », comme la façon « dont les deux versions d'Instagram interagiront, et notamment si Facebook permettra aux utilisateurs de l'application principale de voir le contenu que les jeunes publient ». Les mêmes instances s’étaient déjà inquiétées, en 2019, de l’existence d’une faille qui permettait aux utilisateurs de Messenger Kids d’inviter dans des discussions des participants que leurs parents n'avaient pas approuvés. 

Facebook kids

Si l'objectif de Facebook est d'empêcher les moins de 13 ans d'utiliser Instagram, ils suggèrent que la société s'attaque directement à ce problème, au lieu de construire une nouvelle plateforme : « L'approche alternative que Facebook semble prêt à adopter implique de sérieux défis et peut faire plus de mal que de bien ».

Facebook ne s'avoue pas vaincu

Face à ces critiques, Facebook a donc décidé de « mettre sur pause » son projet, et de « travailler avec des parents, des experts et des décideurs politiques, pour démontrer la valeur et le besoin de ce produit ». Dans un communiqué, l’équipe d'Instagram explique qu'elle développe cette application pour éviter que les enfants s'inscrivent sans l'autorisation des parents : « Nous avons lancé ce projet pour résoudre un problème important observé dans l'ensemble de notre secteur : les enfants obtiennent des smartphones de plus en plus jeunes, font de fausses déclarations sur leur âge et téléchargent des applications destinées à des personnes qui ont 13 ans ou plus ».

Pour Adam Mosseri, directeur d'Instagram :

« Une partie importante de ce que nous avons développé pour Instagram Kids est un moyen pour les parents de superviser l'utilisation d'Instagram par leur enfant. Bien que nous mettions en pause le développement de notre application, nous poursuivrons notre travail pour permettre aux parents de superviser les comptes de leurs enfants, notamment en étendant ces outils aux comptes des adolescents (de 13 ans et plus). »

Toujours selon ses dires, l'inscription à la version « Kids » du réseau social nécessitera une autorisation parentale. Elle sera exempte de publicités, et il y aura « du contenu et des fonctionnalités adaptées à l'âge de l'utilisateur », et qui ne devraient « pas uniquement tourner autour de la représentation de soi ».

Sources : Engadget , Instagram

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

GX290 Pro, le smartphone ultra-résistant de Gigaset à la batterie XXL (Interview)
Le Xiaomi Redmi Note 11 sera équipé d'un écran AMOLED 120 Hz
Avec le BIG RED, RED by SFR fracasse les forfaits mobiles concurrents
Forfait mobile : profitez de 80 Go chez Free mobile pour à peine 11€
Google Pixel Stand 2 : vous n'en avez pas entendu parler mais pourtant il arrive bientôt
Huawei dévoile le Nova 9, son flagship à destination des
Onyx Boox lance trois nouvelles liseuses grand format (et une grosse mise à jour logicielle)
Pixel 6 vs iPhone 13, un combat sans vainqueur (sur le papier) ?
Samsung s'ennuie et nous parle des nouveaux coloris du Galaxy Z Flip 3 et Watch 4
OPPO développe ses propres puces, destinées à ses téléphones haut de gamme (et aux OnePlus ?)
Haut de page