À cause d'un bug, un entrepreneur belge se retrouve avec un solde négatif de -100 milliards d'euros

18 novembre 2019 à 08h00
0
carte-bancaire.jpg
© Pixabay

Le chef d'entreprise comptait payer un sandwich, lorsqu'il a eu la (désagréable) surprise de découvrir un découvert insensé.

C'est ce qu'on appelle avoir une peur bleue. Et lorsque celle-ci provient directement de votre compte en banque, inutile de dire que la peur peut rapidement se transformer en panique. Frédéric d'Aspremont a connu une drôle de mésaventure, rapportée par nos confrères de La Dernière Heure. L'entrepreneur belge, pensant pouvoir acheter son met de midi un 12 novembre, a constaté que son compte en banque était déficitaire de... 100 milliards d'euros. Rien que ça !

Une mésaventure partagée sur son compte Facebook

Mardi dernier, Frédéric se retrouve entre deux rendez-vous, à l'heure du repas de midi. C'est tout naturellement qu'il se décide à acheter un sandwich histoire d'affronter le reste de la journée le ventre plein. Au moment de régler son dû, sa carte est refusée pour solde insuffisant. Surpris, et pensant qu'il n'y avait pas de problème apparent sur son compte, l'entrepreneur vérifie alors son solde en passant par son application bancaire.


Mais là, surprise, l'application de Belfius, une banque belge, lui affiche un solde négatif de 99 999 996 506,16 euros. L'homme s'est alors fendu d'un message sur son compte Facebook, indiquant : « Quand votre carte est refusée pour le sandwich de midi et que Belfius vous indique que vous êtes à presque moins 100 milliards d'euros », accompagné des hashtags « mercibelfius », « fautpasetrecardiaque » et « nosamieslesbanques. »



Un montant inexpliqué

Lorsqu'il joint sa banque, cette dernière lui explique qu'il fait sans doute face à un bug informatique, mais ne lui apporte pas plus de précisions que cela. Le patron explique avoir dû faire intervenir son avocat pour obtenir une réaction un peu plus exhaustive de la part de Belfius.


Le problème venait, en réalité, du fait que Frédéric d'Aspremont, qui exerce dans le secteur de la production de vidéos, avait un contentieux avec un concurrent. En réalité, le chef d'entreprise belge avait été attaqué en justice pour plagiat, avant d'être finalement innocenté. « Ce que je ne savais pas, c'est que les comptes en banque peuvent être figés, le temps que le verdict tombe. C'est ce qu'il s'est passé », a-t-il déclaré. Cela n'explique cependant pas pourquoi un tel montant fut affiché sur le compte de l'entrepreneur.

Source : DH.be
Modifié le 18/11/2019 à 10h19
15
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top