Parse for IoT : Facebook veut sa place dans la maison connectée

01 juin 2018 à 15h36
0
A l'occasion de sa conférence F8, le réseau social Facebook a fait part de nouvelles ambitions sur de multiples domaines. Mais on ne s'attendait pas forcément à ce que la plateforme se mette à lorgner du côté des objets connectés.

Concurrencer YouTube, développer Messenger en tant que plateforme d'applications... Des ambitions presque attendues de la part du réseau social Facebook. C'était moins le cas de Parse for IoT, un kit de développement destiné à créer des applications pour les objets connectés.

En 2013, Facebook rachetait Parse, une start-up spécialisée dans le développement d'applications exploitant le cloud. Stockage de données, intégration de notifications ou encore, connexion avec les réseaux sociaux, sont autant de perspectives valorisées par Parse. L'ambition de Facebook est de dépasser le cadre strict de l'application pour toucher le secteur des objets connectés.

Tout comme Facebook souhaitait, avec Parse, faciliter la vie des développeurs d'applications smartphones et tablettes, il désire faire de même pour les objets connectés avec Parse for IoT (pour « Internet of Things », l'Internet des objets). Et le réseau social ne souhaite pas se limiter aux petits formats : la conférence F8 a été l'occasion de présenter, en guise d'exemple, une porte de garage s'ouvrant à l'aide d'une application qui n'était pas sans rappeler celle de Facebook. « A partir d'aujourd'hui, il est plus facile que jamais d'utiliser Parse pour développer des applications pour les portes de garage, les batteries intelligentes, les thermostats, les caméras de sécurité, et bien plus encore », explique le site de Parse.

03E8000007973005-photo-facebook-f8-mark-zuckerberg.jpg

Un risque pour la vie privée ?

Après le rachat d'Oculus VR en 2014, cette annonce amorce une nouvelle diversification de Facebook en dehors du cadre du Web et des usages mobiles. En fournissant deux kits de développements - l'un pour Linux, l'autre pour la plateforme open source Arduino - le réseau social espère séduire un large public de développeurs, aussi bien focalisés sur des produits à destination directe du marché, ou des bricoleurs amateurs d'expériences.

Cela ne signifie pas cependant que les développeurs connecteront obligatoirement leurs applications à Facebook, même s'ils en auront la possibilité - c'est d'ailleurs déjà le cas. Néanmoins, en proposant aux développeurs un système de stockage de données simplifié et moins coûteux que s'ils le concevaient eux-mêmes, Facebook, avec Parse, s'assure de mettre un pied concret dans l'univers de l'Internet des objets. Le tout, de façon relativement indirecte, en laissant les développeurs bénéficier de ses services, et sans imposer ouvertement sa griffe au grand public qui bénéficiera des applications.

0320000007972947-photo-facebook-porte-de-garage.jpg

Il est encore trop tôt pour savoir si Facebook a ses propres plans dans le domaine de l'Internet des objets : le réseau social compte-t-il concevoir ses propres applications ? C'est aujourd'hui un mystère. De même, aucun partenariat n'a été officialisé à l'occasion de la conférence F8. Mais une telle perspective n'est pas à exclure, en particulier quand on sait que les objets connectés brassent une quantité importante de données concernant les usages des utilisateurs - des données dont Facebook est généralement friand pour affiner son ciblage publicitaire.

L'arrivée de Facebook dans le domaine des objets connectés peut, par ailleurs, être vue comme une prolongation logique de la stratégie de la plateforme. Depuis la mise en place d'Open Graph en 2010, le système qui permet d'intégrer des éléments sociaux de Facebook partout sur le Web, l'entreprise de Mark Zuckerberg a exploré de très nombreux domaines. Après le mobile et la réalité virtuelle, la maison connectée pourrait bien être le nouveau cheval de bataille du réseau social.

A lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Phone : Facebook veut savoir qui vous appelez pour mieux vous cibler
Futuremark annonce une nouvelle version de son 3DMark
Informatique : Pôle emploi note un faible recul du chômage
Un site pour revivre en temps réel la mission Apollo 17 sur la Lune
Bouygues Telecom lance son réseau dédié à l'Internet des objets
E-commerce : la Commission européenne vise un marché unique numérique
Galaxy S6 et S6 Edge : Samsung ouvre les précommandes, pas de 128 Go en France
Microsoft, Apple, Google et Facebook s'engagent contre la surveillance en ligne
Pour tester l'ergonomie de votre site, embauchez un homme ivre
Facebook rivalisera avec YouTube : vidéo en réalité virtuelle et hébergement
Haut de page