Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?

12 août 2019 à 17h22
0
033E000007508545-photo-a-cause-d-un-stagiaire-deux-avions-fr-lent-la-collision.jpg
© Photo by Eric Yao/Getty Images

Le 5 août dernier, un Airbus A330 de la compagnie aérienne finlandaise Finnair a effectué son premier vol propulsé par un mélange comprenant 12 % de biocarburant. Le trajet reliant San Francisco à Helsinki a été répété le 7 août, et s'inscrit dans le cadre de l'initiative « Push for Change » de la compagnie.

Fabriqué à partir d'huiles végétales recyclées et collectées en Californie, le biocarburant utilisé par Finnair lui aurait permis de réduire ses émissions de CO2 de 16 tonnes par vol.

L'initiative « Push for Change » de Finnair

Ces deux vols, propulsés en partie grâce au biocarburant, s'inscrivent dans le cadre de l'initiative « Push for Change » de Finnair. Lancé en janvier 2019, ce programme a pour objectif de favoriser la compensation des émissions carbone des vols de la compagnie.

Sur la base du volontariat, les passagers sont ainsi invités à payer une « taxe de compensation » lors de l'achat de leur billet. Cette taxe s'élève à 1 € pour un vol interne et à 6 € pour un vol intercontinental, et permet de financer un projet de réduction de la consommation de charbon au Mozambique.


Aujourd'hui, il est également possible pour les passagers d'acheter du biocarburant à hauteur de 10 €, 20 € ou 65 € selon les vols, pour soutenir son développement et permettre à Finnair d'accroître son utilisation.

Pour la conception de ce biocarburant, la compagnie finlandaise s'est associée aux producteurs de carburants aéronautiques SkyNRG et World Energy, et a également bénéficié du soutien logistique de Shell Aviation. Finnair compte donc désormais sur les contributions des voyageurs pour développer son initiative « Push for Change » et l'utilisation du biocarburant pour ses avions.


Une démocratisation du biocarburant dans l'aviation ?

Finnair n'en est pas à son coup d'essai quant à l'utilisation du biocarburant : en 2011 déjà, la compagnie avait annoncé un vol entre Amsterdam et Helsinki propulsé par un mélange contenant 50 % de biocarburant.

D'autres compagnies aériennes comme Lufthansa, Singapore Airlines, ou encore Thomson Airways ont également déjà expérimenté des vols effectués en partie grâce à des biocarburants à base d'algues, de canne à sucre ou encore de déchets organiques.

Pourtant, beaucoup de ces initiatives restent sans lendemain, et le biocarburant ne représente encore qu'une infime partie du carburant utilisé par les compagnies aériennes. En cause ? Son prix, jusqu'à 50 % fois plus cher que le kérosène classique et la nécessité d'adapter les moteurs des avions pour son utilisation.

La compagnie allemande KLM, en partenariat avec SkyNRG et SHV Energy, a annoncé en mai dernier son projet d'ouvrir la première usine européenne de « carburant durable » pour l'aviation. Située dans la province de Groningue, elle devrait voir le jour en 2022 et utilisera les flux de déchets de la région, telle que l'huile de cuisson usagée : une matière première qui n'entrera donc pas en compétition avec les cultures alimentaires et ne nécessitera pas de modifications techniques sur les moteurs.


Le secteur de l'aviation est aujourd'hui largement pointé du doigt : responsable de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, il est longtemps resté à l'écart des efforts internationaux de réduction des émissions CO2. À l'heure où le trafic aérien ne cesse de croître, il est impératif que les compagnies aériennes prennent enfin leurs responsabilités et s'engagent dans la lutte contre le réchauffement climatique, notamment en développant le biocarburant.

Via : aeroweb-fr.net
29
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top