La future Xbox dédiée au Cloud Gaming se précise

Nathan Le Gohlisse Contributeur
18 décembre 2018 à 10h07
0
project-scorpio-soc.jpg

Les grandes lignes de la Xbox spécialement pensée pour le Cloud Gaming se précisent. D'après un rapport publié par WCCFTech, et repris par Windows Central, deux machines Next Gen seraient bien à l'étude chez Microsoft, toutes deux sous l'appellation « Scarlett », qui renverrait en réalité à la famille des nouvelles Xbox. L'une de ces deux machines aurait le Cloud Gaming en ligne de mire.

On apprend notamment que ce modèle en particulier serait animé par un processeur signé AMD. La nouvelle n'a rien de surprenant, AMD et Microsoft coopèrent depuis le lancement de la première Xbox One, en 2013, pour concevoir des puces tout-en-un intégrées par la suite aux différents modèles de machines estampillées d'un X.

Il faudrait ici tabler sur une console propulsée par un APU (Accelerated Processing Unit) AMD Semi-Custom de la lignée Picasso. Cette série de puces avait récemment fait l'objet de rumeurs, Microsoft ayant visiblement pour projet de la diffuser sur certains modèles de ses prochains Surface Laptop, dès l'année prochaine.

Une machine avant tout pensée pour faire corps avec le projet xCloud de Microsoft

D'après le rapport de WCCFTech, au moins deux Xbox seraient en développement au sein des locaux de la firme de Redmond, une première reprenant le concept traditionnel de la console de jeu. Il faudrait donc y voir une machine dotée d'un gros hardware, positionnée comme remplaçante de l'actuelle Xbox One X. Une autre machine, nettement moins bien pourvue en termes de composants, aurait cette fois pour vocation d'être couplée au projet xCloud, pour une approche « hybride » du Gaming. En clair, cette dernière serait épaulée par la puissance du Cloud Azure de Microsoft pour animer des jeux.

Moins performante en termes de hardware, cette console pensée pour le Cloud Gaming pourrait être proposée à un prix plus contenu sur le marché. Dans le détail, on apprend que cette machine serait conçue pour éliminer le phénomène de latente actuellement courant sur les solutions de Cloud Gaming. En jeu, les tâches lourdes seraient ainsi gérées à distance par le Cloud de Microsoft, tandis que les éléments sensibles à la latence seraient pris en charge directement par la console, en local. Une hybridation potentiellement salutaire.

Pour rappel, les prochaines consoles de Microsoft sont pressenties pour un lancement à l'horizon 2020. Au travers d'une console axée sur le Cloud Gaming et appuyée par son service xCloud, Microsoft chercherait aussi à faire entrer le succès de son Xbox Game Pass (service de location de jeux, reprenant peu ou prou le principe de Netflix) dans une autre dimension en proposant une éventuelle offre groupée.
Modifié le 18/12/2018 à 10h26
7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Accusée d'avoir hébergé des contrefaçons, Cdiscount est protégée par son statut d'hébergeur

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top