Vers des BMW sans conducteur "Intel inside"

Thomas Pontiroli
01 juillet 2016 à 16h19
0
En se rapprochant d'Intel et Mobileye pour ses futures voitures autonomes, BMW mise sur le leader mondial des semi-conducteurs et le numéro un revendiqué des systèmes anticollision.

BMW prend enfin à bras-le-corps la question du véhicule autonome, en annonçant un partenariat stratégique avec Intel, dont les capacités de calcul lui seront nécessaires, et Mobileye, qui se revendique leader des systèmes anticollision et d'assistance à la conduite, des compétences là aussi fondamentales pour des autos sans pilote.


L'allemand, leader mondial en volume sur le segment du luxe, accusait jusqu'ici un certain retard sur Tesla, premier à avoir lancé la conduite autonome de série - et premier également à déplorer un mort à son volant. BMW était aussi derrière son grand rival Audi, qui démontrait il y a un an déjà qu'il savait faire tourner son RS7 autonome sur circuit « dans des temps meilleurs que ceux réalisés par des conducteurs de voitures de sport ».

Le paquet sur la R&D

D'autres constructeurs sont également très actifs sur ce marché en devenir, à l'image de Volvo et Ford, qui ont cofondé le premier lobby de la voiture autonome, aux côtés de son précurseur, Google, mais aussi d'Uber et Lyft qui caressent le vœu d'émanciper leurs flottes de véhicules de tourismes avec chauffeur... de leurs chauffeurs.


03E8000008489986-photo-bmw-next-100.jpg
Intel et Mobileye aideront BMW à matérialiser sa vision de l'auto du futur, à l'image de son concept Vision Next 100 - Crédit : BMW.


Pour autant, BMW a déjà placé quelques pions sur l'autonome, même si c'est de façon timide, à l'image de la dernière version de son vaisseau amiral Série 7, capable d'entrer et sortir seule d'un garage. Le bavarois vend aussi une voiture électrique, la i3, bien que prohibitive, et une hybride, la i8, mais encore plus inaccessible.


Conscient du retard, Klaus Froehlich, directeur de la recherche et du développement chez BMW, affirmait en mars à Reuters vouloir désormais tendre vers la « voiture la plus intelligente ». Cela passe par un remaniement de l'entreprise, et l'embauche de 15 000 à 20 0000 ingénieurs dans les cinq ans à venir. Objectif affiché : que la moitié de sa R&D travaille sur l'apprentissage automatique, l'intelligence artificielle et la conduite autonome.


À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top