Voici FairBnB, l'anti-Airbnb qui reverse la moitié de ses gains au voisinage

Alexandre Boero Contributeur
26 janvier 2019 à 19h00
0
FairBnB  site.png
Crédit : FairBnB

Animée par la sharing economy, l'économie collaborative, la communauté FairBnb va être testée dans cinq villes européennes. Elle entend s'inscrire à contre-courant d'Airbnb.

FairBnB, c'est un peu la version « éthique » d'AirBnB. La plateforme de location temporaire, qui reprend le principe de la mise en relation entre deux particuliers (un logeur et un voyageur) a pour ambition de concurrencer le géant américain en offrant une alternative visant à « remettre au centre la communauté ; donner la priorité aux personnes au lieu des bénéfices et faciliter des expériences de voyage qui soit durables, intimes et authentiques ». Sur le papier, le tout a l'air prometteur.

Pour lutter contre la « gentrification » des centres-villes


Les logements de vacances à court terme offrent des avantages aux propriétaires, mais aussi aux voyageurs. Cependant, la pratique a des conséquences, comme la hausse des prix de l'immobilier et ce que Carlo Pesso, membre de FairBnB, appelle la « gentrification des centres-villes », comme le rapporte We Demain.

La plateforme FairBnB est née d'un regroupement de chercheurs, activistes, développeurs informatiques, urbanistes et designers qui souhaitent redonner vie au concept de l'économie collaborative. Créée et gouvernée par les citoyens, elle compte maintenir les bénéfices dans la communauté et s'assurer que les différentes décisions prises favorisent le voisinage, plutôt que l'exploitation et les profits.

Les tests démarreront au printemps 2019 dans plusieurs villes européennes


Ainsi, FairBnB compte reverser 50 % des bénéfices touristiques à la collectivité, ce qu'Airbnb est évidemment loin de faire. La plateforme américaine, de son côté, n'a versé que 24 millions d'euros de taxe de séjour à quelque 23 000 villes françaises en 2018 (un chiffre qui a tout de même presque doublé par rapport à 2017).

Pour se développer, FairBnB peut compter sur une solide base de 350 personnes, qui voudraient exporter la plateforme partout dans le monde. Avant son ouverture au public d'ici la fin de cette année, la solution va être testée dans cinq villes européennes au printemps 2019 : Bologne, où se trouve son siège, Amsterdam, Barcelone, Valence et Venise, des communes qui présentent toutes un fort potentiel touristique.

4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top