Whatsapp : une vulnérabilité compromet le secret des conversations

0
Des chercheurs en cybersécurité viennent de révéler les détails d'une faille découverte chez Whatsapp. Celle-ci permet à un attaquant d'accéder au contenu de conversations en théorie secrètes et cryptées des utilisateurs de la messagerie.

Le risque est cependant limité, car l'attaquant doit, pour accéder aux discussions, intégrer le groupe qu'il cible.

Une faille découverte en juillet 2017

Comme Telegram, c'est l'une des forces de Whatsapp, et l'une des composantes de son succès : devenue en mai dernier la plus utilisée dans le monde, la messagerie, propriété de Facebook, met volontiers en avant son cryptage réputé inviolable. Un chiffrement qui lui vaut des pressions de plusieurs gouvernements dans le monde, de nombreuses enquêtes butant sur le refus de la compagnie de collaborer avec la justice.

C'est donc un sérieux coup que Whatsapp doit encaisser ces jours-ci : une équipe de chercheurs de l'Université de la Ruhr à Bochum (Allemagne) vient de révéler l'existence d'une vulnérabilité découverte en juillet dernier, et qui permet de compromettre le secret des conversations. Une faille similaire affecterait également les messageries Signal et Threema, mais à un degré moindre.

01F4000008667176-photo-whatsapp.jpg


L'attaquant jamais totalement invisible

Techniquement, la faille permet de prendre le contrôle d'un serveur appartenant à Whatsapp, et d'insérer dans n'importe quel groupe de conversation hébergé sur ce serveur un ou plusieurs nouveaux participants, sans avoir à en demander la permission à l'administrateur du groupe. Et la manoeuvre est très facile, car Whatsapp n'a prévu aucun mécanisme d'identification pour les invitations émanant de ses propres serveurs.

Une fois intégré au groupe visé, le nouveau membre a accès à l'intégralité de la conversation en cours. Mais les messages échangés avant son arrivée lui resteront inaccessibles. L'attaquant, en étant maître du serveur, pourra aussi bloquer les notifications de l'arrivée de l'intrus, et effacer à sa guise les messages produits par les membres du groupe. Whatsapp se veut rassurant, en rappelant que deux membres pourront toujours communiquer en ligne directe s'ils ont un doute sur un nouvel invité, et qu'un intrus ne sera jamais totalement invisible.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top