Compte Personnel de Formation : tout savoir sur l'appli lancée aujourd'hui par le gouvernement

Bastien Contreras Contributeur
21 novembre 2019 à 17h09
0
Mon compte formation
© Mon compte formation

Le ministère du Travail a donné aujourd'hui le coup d'envoi de la révolution de la formation professionnelle, en lançant... une application mobile. « Mon compte formation », également disponible sous forme de site web, a pour objectif de simplifier l'accès à la formation via le CPF, qui concerne la majorité de la population active, mais dont l'utilisation reste actuellement marginale.

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif public permettant de financer la formation professionnelle. Il a succédé, en janvier 2015, au droit individuel à la formation (DIF). Son principe : en travaillant, tout salarié cumule des droits, proportionnels au nombre d'heures travaillées. Et depuis le 1er janvier 2019, le CPF n'est plus présenté sous forme de temps disponible, mais en euros. Ainsi, vous l'ignoriez peut-être, mais si vous avez déjà travaillé, vous pouvez certainement profiter d'un crédit, à dépenser pour vous former.

Simplifier un système jusqu'ici rigide et contraignant

C'est bien le problème : à l'heure actuelle, le recours au CPF est loin d'être un réflexe pour les actifs. D'après les derniers chiffres, au 1er janvier 2018, sur 25 millions de potentiels bénéficiaires, seuls 5,3 millions avaient effectivement activé leur compte. Et parmi eux, seuls 2 millions l'auraient véritablement utilisé. Manque d'intérêt des salariés ? Défaut de notoriété ? Probablement un peu des deux, mais pas seulement.

Car son utilisation ne relève pas non plus de la promenade de santé. Il faut déjà identifier un organisme de formation et lui demander un devis, que le demandeur doit ensuite transmettre à un « opérateur de compétences » (OPCO), qui peut alors prendre jusqu'à un mois et demi pour fournir une réponse. Même les plus motivés peuvent se trouver découragés devant un tel parcours.


La révolution mobile du CPF

Mais ça, c'était avant. Avant aujourd'hui. D'après Muriel Pénicaud, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, qui n'hésite pas à parler de « vraie révolution » : « Il y aura un avant et un après 21 novembre 2019 ». Ce bouleversement prend la forme d'une application mobile, également disponible en site web, développée par la Caisse des dépôts et baptisée « Mon compte formation ». Son but : simplifier les démarches du CPF, de bout en bout.

Depuis leur smartphone, les utilisateurs peuvent désormais consulter leur solde et rechercher une formation, parmi les quelque 100 000 offres affichées, avec des filtres de prix, de date ou de localisation. Jusque-là, rien de très nouveau, si ce n'est que l'application propose directement des suggestions, ainsi que des « métiers qui recrutent ».

Mais le vrai changement intervient au moment de l'inscription. Désormais, la demande s'effectue en ligne, directement dans l'application, en quelques clics. Le dossier est alors envoyé à l'organisme, qui doit, de surcroît, répondre dans un délai de 2 jours ouvrés (ou 30, si l'inscription nécessite une validation de prérequis). De quoi largement raccourcir le temps d'attente. Cependant, le site précise qu'en cas d'absence de réponse durant le temps imparti, le dossier doit être considéré comme annulé. À voir si, dans la pratique, ce cas de figure apparaît souvent...


Paiement en ligne

Autre avantage de l'application « Mon compte formation » : elle propose de payer directement en utilisant le CPF. Et si votre solde n'est pas suffisant pour couvrir la totalité des frais nécessaires, vous avez la possibilité de compléter, en réglant la différence par carte bancaire.

De plus, dans la deuxième version de l'application, prévue pour avril 2020, il sera possible de mobiliser des financements complémentaires, pour éviter de puiser dans ses ressources personnelles. Ils pourront alors venir de l'employeur du demandeur, d'organismes d'aide, de Pôle Emploi, voire de collectivités locales, comme les communes ou les régions. Les montants accordés seront alors également disponibles dans l'application, toujours dans l'objectif de simplifier les démarches.

Avec ce nouvel outil, le gouvernement se veut ambitieux. Grâce à « Mon compte formation », il vise le million d'actifs formés en 2020, contre 650 000 aujourd'hui. Reste maintenant à faire connaître l'application et à convaincre les bénéficiaires de son utilité.


Si vous êtes intéressé(e), rendez-vous sur le nouveau site. Votre compte affichera alors votre crédit disponible, dont une partie peut être issue du précédent dispositif, le DIF. Attention : cette dernière somme n'est mobilisable que jusqu'au 31 décembre 2020 ! Si vous voulez vous former, il vaut donc mieux ne pas tarder à explorer le catalogue de la plateforme. En revanche, on préfère vous prévenir, pour vous faire gagner du temps : aucune formation n'est proposée pour apprendre à changer le plomb en or (ou la viande de chèvre en eau douce).

Edit 22/11/2019 à 14h11 : Depuis l'ordonnance du 21 août 2019 de la loi Avenir professionnel, les droits acquis au titre du DIF ne comportent en réalité plus de date limite. Il est donc possible de s'en servir, même après le 31 décembre 2020. (Merci à Lilou8391 pour la précision)

Source : L'Express
Modifié le 22/11/2019 à 14h12
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top