Emoface, un avatar pour apprendre les émotions aux enfants atteints de troubles autistiques

01 octobre 2019 à 14h56
0
Emoface application autisme
© Emoface

Des chercheurs ont mis au point une application pour tablette à destination des enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme. Ceux-ci pourront y apprendre à reconnaître et exprimer des émotions complexes, grâce à un avatar animé.

On associe souvent l'autisme à une absence d'empathie, provoquant une altération des relations sociales. En réalité, cette perception vient principalement d'une difficulté, pour les personnes affectées, à identifier et à exprimer la large palette d'émotions possibles, en particulier celles considérées comme complexes (embarras, fierté, ironie...). D'après le chercheur en psychologie Simon Baron-Cohen (cousin de l'acteur Sacha Baron-Cohen), on recenserait 412 émotions, ce qui donne une idée de l'ampleur de la tâche pour les individus atteints d'autisme.

Une application pour améliorer ses interactions sociales

Pour les aider dans ce travail au quotidien, des scientifiques du laboratoire GIPSA-lab (Grenoble Images Parole Signal Automatique) ont conçu une application pour tablette, baptisée Emoface. Celle-ci met en scène un avatar qui imite diverses émotions, par le regard, la voix ou l'expression du visage. L'utilisateur peut ainsi progresser en les reconnaissant, mais également en les reproduisant sur la créature numérique.


Pour rassembler ce catalogue d'émotions, les chercheurs ont eu recours à deux acteurs, enregistrés alors qu'ils prononçaient des répliques de différentes façons (ironique, embarrassée, dubitative...). Ces données ont ensuite servi de jeu d'entraînement à des algorithmes de machine learning, capables d'apprendre depuis des exemples. Grâce à cette méthode, l'avatar peut désormais adapter son attitude sur n'importe quel texte.

Lancement officiel en 2020

L'application Emoface est pour l'instant disponible en version bêta, avant un lancement définitif prévu pour début 2020. Elle a déjà été testée auprès de plusieurs enfants atteints de troubles autistiques, en collaboration avec des établissements médico-sociaux. Par ailleurs, la technologie employée pourrait également servir dans un autre contexte : celui des interactions homme-machine et des assistants virtuels.


Emoface ne constitue néanmoins pas une première dans le domaine des solutions numériques dédiées à l'autisme. La start-up française Auticiel a notamment lancé plusieurs applications mobiles consacrées au handicap cognitif et mental, dont Autimo, pour s'exercer à reconnaître les émotions et les expressions du visage.

Source : CNRS
Modifié le 01/10/2019 à 15h39
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top