Une IA est capable de "lire" des émotions sur un électroencéphalogramme

20 mars 2019 à 20h27
0
EEG

Des chercheurs ont mis au point un système reposant sur une intelligence artificielle, capable de reconnaître des émotions à partir des signaux d'un électroencéphalogramme. Et les résultats obtenus sont sans précédent.

L'étude a été menée par des scientifiques travaillant pour l'université Texas Tech (États-Unis), l'université de Tabriz et l'Akram Hospital (à ne pas confondre avec l'Arkham Asylum), tous deux en Iran. L'idée d'origine était d'aller plus loin dans l'exploitation des résultats d'un électroencéphalogramme.

Trois systèmes d'IA différents


Ce test est déjà utilisé pour détecter certains troubles neuropsychiatriques, mais cette fois, les chercheurs ont voulu s'en servir pour identifier les émotions du sujet.

À cet effet, ils ont eu recours à l'intelligence artificielle et ont créé trois systèmes de classification. Chacun d'entre eux reposait sur une méthode d'apprentissage différente : méthode des k plus proches voisins, machine à vecteurs de support et réseau de neurones artificiels.

Et comme tout algorithme d'IA, les classifieurs ont dû être entraînés à l'aide d'une base de données. Celle utilisée dans l'étude porte le nom de DEAP et comprend une liste d'analyse d'émotions de 32 individus, à partir de signaux physiologiques, dont les résultats d'un électroencéphalogramme. Les participants étaient invités à regarder 40 vidéos musicales d'une minute et à les évaluer selon différents critères, dont l'attrait et l'excitation.

Un niveau de précision inédit


Ensuite, les scientifiques ont utilisé une méthode mathématique afin de réduire le bruit des signaux d'électroencéphalogramme. Puis, chacun a été divisé en quatre composantes, nommées gamma, bêta, alpha et thêta.

Les trois classifieurs ont alors été testés, pour obtenir le meilleur résultat possible à chaque itération. Et par rapport aux données de DEAP, le système le plus performant a obtenu 91,3 % de précision sur le critère d'excitation des participants et 91,1 % sur l'attrait ressenti. Un niveau jamais atteint pour un algorithme appliqué à ce jeu de données.

Les chercheurs espèrent à présent affiner leurs modèles, pour aider notamment à soigner les troubles du spectre de l'autisme ou de déficit de l'attention.

Source : VentureBeat

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top