Un mail de Tim Cook fuite, justifiant la suppression de l'app HKmap.live

11 octobre 2019 à 12h12
0
Apple Tim cook
© Apple

Le P.-D.G. d'Apple, Tim Cook, a pris la parole en interne pour expliquer les raisons pour lesquelles l'entreprise avait décidé de retirer l'application HKmap.live de l'App Store. Selon le dirigeant, cette dernière, via des informations sur les positions de la police hongkongaise, aurait permis des abus et des violences contre des individus.

Cette semaine, Apple a suscité la polémique avec sa décision de retirer de l'App Store une application notamment utilisée par les manifestants à Hong Kong. HKmap.live permettait en effet de localiser les forces de police, grâce à des informations fournies par la communauté. La décision de la société a été vivement critiquée, ce qui a poussé Tim Cook à s'exprimer devant ses employés.

Agressions supposées contre des policiers et des citoyens

Dans un mail adressé à l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, et que le site The Verge a pu se procurer, le P.-D.G. explique que cette décision était la meilleure pour « protéger nos utilisateurs ». Et que c'est « par respect pour le travail que vous effectuez chaque jour » que le dirigeant a souhaité se justifier en interne.

D'après Cook, HKmap.live ne constituait pas une menace par essence, les informations qui y étaient partagées étant qualifiées de « bénignes ». Cependant, il rappelle que « la technologie peut être utilisée pour le bien ou pour le mal ». En l'occurrence, « le mal » serait le recours à l'application à des fins de violences.


Le dirigeant affirme ainsi qu'Apple a été informée, par les services de police de Hong Kong spécialisés en cybersécurité et par des utilisateurs locaux, que certains utilisaient l'outil de façon malveillante. Ils auraient profité de la localisation des forces de l'ordre pour « attaquer des agents de police isolés » ou pour « s'en prendre à des individus ou à des propriétés privées dans des zones où la police était absente ».

Par conséquent, HKmap.live contrevenait à la fois aux lois hongkongaises et au règlement de l'App Store, d'où son retrait.

Des arguments qui ne tiennent pas, selon les développeurs

Cependant, Tim Cook ne fournit aucun exemple précis d'utilisation abusive de l'application. Les raisons invoquées par le patron d'Apple ont d'ailleurs fait bondir les développeurs de l'outil, qui ont rejeté en bloc les arguments cités dans le mail. Sur Twitter, ils ont affirmé qu'il n'existait strictement aucune preuve d'un recours à HKmap.live à des fins criminelles, que les informations publiées venaient uniquement des utilisateurs et de sources publiques et qu'elles faisaient, de surcroît, l'objet d'une modération.


Enfin, ils indiquent que l'application était majoritairement réputée pour « améliorer la sécurité publique, et non l'inverse ». En conséquence, les créateurs de l'outil déclarent être maintenant convaincus que son retrait se résume à « une décision politique visant à réprimer la liberté et les droits de l'homme à Hong Kong ».


Source : The Verge
Modifié le 11/10/2019 à 13h03
7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei va implanter une usine en France
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Aux États-Unis, l'éolien dépasse l'hydroélectrique pour la première fois
Tesla Roadrunner : un projet de batterie électrique qui augmente l'autonomie tout en faisant baisser les prix ?
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top