Un mail de Tim Cook fuite, justifiant la suppression de l'app HKmap.live

11 octobre 2019 à 13h03
7
Apple Tim cook
© Apple

Le P.-D.G. d'Apple, Tim Cook, a pris la parole en interne pour expliquer les raisons pour lesquelles l'entreprise avait décidé de retirer l'application HKmap.live de l'App Store. Selon le dirigeant, cette dernière, via des informations sur les positions de la police hongkongaise, aurait permis des abus et des violences contre des individus.

Cette semaine, Apple a suscité la polémique avec sa décision de retirer de l'App Store une application notamment utilisée par les manifestants à Hong Kong. HKmap.live permettait en effet de localiser les forces de police, grâce à des informations fournies par la communauté. La décision de la société a été vivement critiquée, ce qui a poussé Tim Cook à s'exprimer devant ses employés.

Agressions supposées contre des policiers et des citoyens

Dans un mail adressé à l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, et que le site The Verge a pu se procurer, le P.-D.G. explique que cette décision était la meilleure pour « protéger nos utilisateurs ». Et que c'est « par respect pour le travail que vous effectuez chaque jour » que le dirigeant a souhaité se justifier en interne.

D'après Cook, HKmap.live ne constituait pas une menace par essence, les informations qui y étaient partagées étant qualifiées de « bénignes ». Cependant, il rappelle que « la technologie peut être utilisée pour le bien ou pour le mal ». En l'occurrence, « le mal » serait le recours à l'application à des fins de violences.


Le dirigeant affirme ainsi qu'Apple a été informée, par les services de police de Hong Kong spécialisés en cybersécurité et par des utilisateurs locaux, que certains utilisaient l'outil de façon malveillante. Ils auraient profité de la localisation des forces de l'ordre pour « attaquer des agents de police isolés » ou pour « s'en prendre à des individus ou à des propriétés privées dans des zones où la police était absente ».

Par conséquent, HKmap.live contrevenait à la fois aux lois hongkongaises et au règlement de l'App Store, d'où son retrait.

Des arguments qui ne tiennent pas, selon les développeurs

Cependant, Tim Cook ne fournit aucun exemple précis d'utilisation abusive de l'application. Les raisons invoquées par le patron d'Apple ont d'ailleurs fait bondir les développeurs de l'outil, qui ont rejeté en bloc les arguments cités dans le mail. Sur Twitter, ils ont affirmé qu'il n'existait strictement aucune preuve d'un recours à HKmap.live à des fins criminelles, que les informations publiées venaient uniquement des utilisateurs et de sources publiques et qu'elles faisaient, de surcroît, l'objet d'une modération.


Enfin, ils indiquent que l'application était majoritairement réputée pour « améliorer la sécurité publique, et non l'inverse ». En conséquence, les créateurs de l'outil déclarent être maintenant convaincus que son retrait se résume à « une décision politique visant à réprimer la liberté et les droits de l'homme à Hong Kong ».


Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
nicgrover
Quand on lorgne vers le lucratif marché chinois, l’hypocrisie prend tout son sens…
khastro
Zut…<br /> deja que bouffer sans viande c’est chiant maintenant faut que je passe sur Andrioid ?…<br /> Ils font chier
Nevada505
C’est un exemple de répression et de contrôle des foules.
Saulofein
Ça parait tout a fait légitime, il faut arrêter d’être contre tout tout le temps.<br /> Vouloir conserver ses libertés ne peut se faire en dépit du bon sens…<br /> Effectivement il y a de l’abus en chine, mais on ne peut pas nier que cette application devait bien intéresser les cambrioleurs et autres criminels…
draugtor
Pas de soucis, vu que t’es passé à un régime sans viande, ton transit va se faire sans soucis.<br /> Et si tu veux un android un peu indépendant, prend un One+
nickOh
Allons, vous avez déja oublié qu’en france ils ont essayé de faire passer une loi pour les applis type Waze et signalement de police/radar, afin que:<br /> “sur demande des forces de l’ordre” les affichages de positionnements soient masquées sur une certaine zone sur une période précise (afin de protéger certaines opérations spéciales/recherche de personnes)?<br /> Malheureusement, le transport de drogue,banditisme,terrorisme utilisaient facilement ces applis pour éviter les zones de contrôles.<br /> Toutes les bonnes idée seront toujours détournées par des vilains, et c’est les utilisateurs honnêtes qui en sont privés quand ils en ont besoin.
mcbenny
Il me semble que la police, et Apple, sont au courant que de nombreux cambrioleurs utilisent les réseaux sociaux pour s’assurer que leurs victimes sont en vacances (merci pour les jolies photos au fait) pour s’occuper de les dévaliser. Et pourtant les applis de ces réseaux sociaux sont toujours disponibles il me semble…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Tablette Lenovo TBX104F E10 10.1
PC All-in-one 23,8
Observer et Alan Wake's American Nightmare seront gratuits sur l'Epic Games Store
LDLC est en négociation exclusive pour le rachat de Top Achat
🔥 Xiaomi Redmi Note 7 à 145,96€ au lieu de 174,99€
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page