Google Play en grand ménage interdit les apps qui promeuvent des produits "non-approuvés"

23 janvier 2019 à 13h21
0
Google Play Store ban

Google continue à faire le ménage dans sa boutique d'applications et s'attaque aujourd'hui aux logiciels faisant la promotion de produits pharmaceutiques non-approuvés par les autorités de santé.

Semaine après semaine, Google tente de nettoyer le Play Store. La boutique d'applications a régulièrement été la victime de tentatives de piratage ou d'escroqueries. Des développeurs peu scrupuleux ont publié des applications malveillantes ayant réussi à récupérer les données personnelles des utilisateurs ou à leur soutirer de l'argent. Google réagit après coup et est montrée du doigt pour ses procédures de validation jugées trop laxistes.

Google veut renforcer la validation des applications

Cette fois, Google se penche sur le cas d'applications qui vendent ou promeuvent des « substances non-approuvées ». Le moteur de recherche mentionne, dans une note explicative, qu'il s'agit de produits pharmaceutiques non-approuvés par les autorités de santé, de compléments alimentaires contenant des produits dangereux pour la santé, ainsi que des placebos.

Google va scanner l'ensemble des applications de sa boutique pour dénicher ces logiciels spécifiques afin de les supprimer immédiatement. Il n'évoque pas, par contre, les applications santé qui, sous couvert de donner des astuces pour retrouver la forme en hiver ou perdre du poids, ne sont en fait que des aspirateurs à données personnelles. Ces logiciels demandent un accès à toutes les fonctions du téléphone et les utilisateurs mal renseignés acceptent, laissant les logiciels récupérer un nombre conséquent de données.

Les logiciels contestant des événements historiques sont désormais interdits

Google a également ajouté une nouvelle mention à ses conditions d'utilisation. Elle interdit désormais les applications niant un événement historique majeur (comme, par exemple, une application négationniste qui pouvait être autorisée aux États-Unis) ou intimidant et critiquant les victimes de conflits internationaux ou religieux.

Source : Android Police

5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top