Le hacker geohot a peur que l'humanité ne soit qu'une simulation et veut l'en libérer

18 mars 2019 à 07h35
0
Matrix

George Hotz, également connu sous le pseudonyme de geohot, a livré un discours étonnant vendredi dernier. Il a partagé son point de vue sur la condition humaine : pour lui, nous ne serions en réalité que des créatures manipulées par une intelligence supérieure. Et il entend œuvrer pour libérer l'humanité de cette simulation.

George Hotz est un hacker américain qui s'est fait connaître sous le pseudo geohot. Parmi ses principaux faits d'armes, le jailbreak de l'iPhone ou de la PS3, qui lui a valu un procès contre Sony. Mais cet événement lui a également permis d'accéder à une certaine notoriété et de travailler ensuite pour Facebook ou Google. De plus, il a lancé une start-up, Comma.ai, qui vise à rendre autonomes les voitures actuelles.

« The geohot show »


C'est sur un tout autre sujet que le hacker a fait parler de lui dernièrement. Vendredi dernier, il intervenait dans le cadre d'une conférence SXSW avec un discours intitulé « Jailbreaking the Simulation » (« jailbreaker la simulation »). Il a alors développé sa théorie selon laquelle l'humanité faisait en réalité l'objet d'une simulation avancée, observée par une créature surnaturelle supérieure ou par une intelligence artificielle ultra-développée.

Si l'idée peut sembler saugrenue, elle n'a pas été inventée par George Hotz. Appelée « hypothèse de simulation », cette théorie a été maintes fois débattue par plusieurs philosophes, dont le Suédois Nick Bostrom. Sans compter ses multiples développements au cinéma, comme dans The Truman Show ou Matrix.

Dans son discours, prononcé avec enthousiasme, geohot a également comparé la programmation à la magie, évoqué la façon dont il aimerait mourir et déploré que l'humanité allait s'apercevoir qu'elle ne possédait en fait aucun libre arbitre.

Une nouvelle église pour libérer l'humanité


Mais le pirate informatique n'entend pas abandonner l'être humain à son sort. Il souhaite le libérer de cette gigantesque simulation. Sa solution ? Créer une religion dédiée à cette cause. En effet, les entreprises ne seraient pas adaptées à cette lutte, car « il n'y a pas de véritable moyen de gagner ». En revanche, « le but de l'église serait de réaligner les efforts de la société pour sortir » de la simulation.

Quel crédit apporter à une telle idée ? Hotz dispose d'un argument de poids pour vous convaincre : « Il n'y a aucune preuve que ce n'est pas vrai. » Un constat qui peut servir à prouver une grande quantité d'affirmations...

Le hacker est-il vraiment convaincu de ce qu'il avance ? Il s'est lui-même posé la question sur scène, mettant en lumière sa propre confusion : « Est-ce que j'y crois vraiment ? Certains jours, oui. Parfois, je ne sais pas ce que je pense de quelque chose jusqu'à ce que je l'exprime à haute voix. ».

Source : The Verge

61 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
OnePlus dévoile OnePlus TV, sa marque de TV connectée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top