John McAfee veut devenir président des USA en exil grâce à des « clones masqués »

le 23 janvier 2019 à 21h29
0
John McAfee Belize

John McAfee s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle américaine de 2020. Pourtant, il vit aujourd'hui sur un bateau, pour échapper à l'administration fiscale. Mais impossible n'est pas McAfee : l'excentrique homme d'affaires a trouvé une solution pour le moins particulière pour mener campagne.

Vous connaissez peut-être le nom de John McAfee pour l'antivirus qu'il a créé. Sachez que l'informaticien américain est également connu pour ses excentricités, ayant notamment attribué le titre de « pire logiciel du monde » à... McAfee. Parmi les plus récentes, sa volonté de se présenter à l'élection présidentielle de 2020 aux États-Unis, annoncée l'an dernier.

Une campagne en exil


Il semble toutefois y avoir un obstacle à cette ambition, tout du moins de prime abord. Car John McAfee est poursuivi par l'Internal Revenue Service (IRS), l'administration fiscale américaine, pour fraude. Et pour échapper à ces accusations, l'ingénieur a décidé de fuir le pays et vit désormais à bord d'un bateau, qu'il appelle le « freedom boat » (le « bateau de la liberté »).

Un exil qui marque un coup d'arrêt dans sa campagne électorale ? Pas du tout, car McAfee a plus d'un tour dans son sac.

Une armée de clones masqués


Dans une série de vidéos (virales ?) sur Twitter, il s'est mis en scène avec des proches, portant tous des lunettes de soleil, ainsi qu'un berger allemand (sans lunettes). Il a d'abord dénoncé les attaques de l'IRS, avant de détailler son plan pour « gérer sa campagne présidentielle depuis un bateau ».



McAfee prévoit de faire appel à des « clones », c'est-à-dire des milliers de volontaires portant un masque à son effigie, capables de le représenter sur le territoire américain. Une partie d'entre eux servira à répandre la bonne parole dans les lieux publics, une fois par mois. Quant aux autres, ils incarneront tout simplement le candidat pendant des événements, tels que des conférences ou des meetings. McAfee entend ainsi assurer une présence à travers ses doubles : « Je regarderai les gens grâce à une caméra, je répondrai aux questions, je serrerai des mains en demandant à mon clone de le faire et je parlerai ».

Avec un tel personnage, difficile de savoir s'il est réellement sérieux ou s'il veut nous mener en bateau.

Source : CNET

Mots-clés : McAfee McAfee
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
La Chine dévoile un prototype de train à sustentation magnétique circulant à 600 km/h
Amazon investit dans deux start-up facilitant l’apprentissage des enfants
Google développe une IA pour prédire les risques de cancer du poumon
#WTF Quand l'Autopilot Tesla suggère de rouler à contre-sens
Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
scroll top