Microsoft met en garde l'UE contre des cyberattaques lors des élections européennes

Alexandre Boero Contributeur
23 février 2019 à 13h05
0
Union europeenne

À quelques semaines de l'échéance électorale continentale, Microsoft alerte l'Union européenne sur une recrudescence des cyberattaques.

Alors que les élections européennes auront lieu en mai prochain, le géant américain Microsoft a prévenu l'UE mercredi d'un lancement croissant de cyberattaques à destination de groupes de recherche politique européens. La firme de Redmond affirme avoir « récemment repéré des activités ciblant des institutions démocratiques en Europe », provenant notamment de Russie.

L'Allemagne, cible prioritaire des pirates


Microsoft indique avoir détecté toute une série d'attaques, entre septembre et décembre 2018, visant plusieurs dizaines d'employés de groupes de recherche qui se trouveraient en Allemagne, en France, en Pologne, en Belgique, en Serbie et en Roumanie.

La société américaine affirme avoir « rapidement informé chacune de ces organisations lorsque nous avons constaté qu'elles avaient été délibérément attaquées pour protéger leurs systèmes, et nous avons pris diverses mesures techniques pour protéger les clients de ces attaques », comme l'indique Tom Burt, vice-président exécutif de Microsoft en charge de la sécurité.

Fancy Bear serait à l'origine de certaines attaques


Microsoft précise par ailleurs « continuer d'enquêter sur l'origine de ces attaques ». La société pense tout de même que nombre de ces assauts sont l'œuvre « d'un groupe que nous appelons Strontium ». Le groupe cité par Microsoft est réputé pour être affilié à une agence gouvernementale russe, que l'on connaît mieux sous le nom de Fancy Bear ou APT 28, déjà cité dans des attaques visant les États-Unis avant les élections présidentielles de 2016.

Parmi les cibles des récentes attaques, on trouve le Conseil allemand des relations extérieures, l'Institut Aspen et le German Marshall Fund, qui a d'ailleurs réagi par l'intermédiaire de sa présidente, Karen Donfried : « Le risque ne concerne pas uniquement les candidats et les campagnes. Les organisations et les individus doivent être conscientes des forces malveillantes, y compris des acteurs étatiques de haut niveau, et être prêts à les exploiter dans l'espace numérique », a-t-elle affirmé.

Outre les élections européennes du mois de mai destinées à renouveler le Parlement, auront également lieu des scrutins majeurs en Ukraine, en Finlande, en Estonie et en Slovaquie.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top