Microsoft met en garde l'UE contre des cyberattaques lors des élections européennes

le 23 février 2019 à 13h05
0
Union europeenne

À quelques semaines de l'échéance électorale continentale, Microsoft alerte l'Union européenne sur une recrudescence des cyberattaques.

Alors que les élections européennes auront lieu en mai prochain, le géant américain Microsoft a prévenu l'UE mercredi d'un lancement croissant de cyberattaques à destination de groupes de recherche politique européens. La firme de Redmond affirme avoir « récemment repéré des activités ciblant des institutions démocratiques en Europe », provenant notamment de Russie.

L'Allemagne, cible prioritaire des pirates


Microsoft indique avoir détecté toute une série d'attaques, entre septembre et décembre 2018, visant plusieurs dizaines d'employés de groupes de recherche qui se trouveraient en Allemagne, en France, en Pologne, en Belgique, en Serbie et en Roumanie.

La société américaine affirme avoir « rapidement informé chacune de ces organisations lorsque nous avons constaté qu'elles avaient été délibérément attaquées pour protéger leurs systèmes, et nous avons pris diverses mesures techniques pour protéger les clients de ces attaques », comme l'indique Tom Burt, vice-président exécutif de Microsoft en charge de la sécurité.

Fancy Bear serait à l'origine de certaines attaques


Microsoft précise par ailleurs « continuer d'enquêter sur l'origine de ces attaques ». La société pense tout de même que nombre de ces assauts sont l'œuvre « d'un groupe que nous appelons Strontium ». Le groupe cité par Microsoft est réputé pour être affilié à une agence gouvernementale russe, que l'on connaît mieux sous le nom de Fancy Bear ou APT 28, déjà cité dans des attaques visant les États-Unis avant les élections présidentielles de 2016.

Parmi les cibles des récentes attaques, on trouve le Conseil allemand des relations extérieures, l'Institut Aspen et le German Marshall Fund, qui a d'ailleurs réagi par l'intermédiaire de sa présidente, Karen Donfried : « Le risque ne concerne pas uniquement les candidats et les campagnes. Les organisations et les individus doivent être conscientes des forces malveillantes, y compris des acteurs étatiques de haut niveau, et être prêts à les exploiter dans l'espace numérique », a-t-elle affirmé.

Outre les élections européennes du mois de mai destinées à renouveler le Parlement, auront également lieu des scrutins majeurs en Ukraine, en Finlande, en Estonie et en Slovaquie.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
Le design des Google Pixel 3a a fuité et surprise... vous n’allez pas être surpris !
Apple : les claviers de MacBook désormais réparés en une journée ouvrée ?
Une nouvelle version de Snapchat pour Android et plus d'utilisateurs au 1er trimestre 2019
Le OnePlus 7 Pro coûterait 749€ dans sa version 8 Go
Apple AirPods : la 3ème génération serait là d'ici la fin d'année
Sans surprise, le Galaxy Fold obtient un joli 2/10 sur iFixit
Lisbonne accueille l'eCar Show 2019, un salon dédié aux véhicules électriques et hybrides
Minecraft 1.11.0 : la mise à jour
Le sismomètre français d'InSight enregistre des tremblements de terre sur Mars
Google Chrome : comment forcer le dark mode sur Windows 10 ?
Google Assistant supporte enfin l'arabe sur smartphone
Amazon et Casino étendent leur partenariat avec 1 000 Lockers supplémentaires
Kodi 19 : nom de code Matrix
Play Store : une app qui cliquait automatiquement sur la pub a été découverte
scroll top