Selon Microsoft, il est de plus en plus difficile de pirater Windows 10

Mathieu Grumiaux Contributeur
11 février 2019 à 19h16
0
hack

Un ingénieur en sécurité travaillant pour Microsoft a déclaré dans une conférence que la politique de sécurité mise en oeuvre commence à porter ses fruits. Les attaques de pirates sont de plus en plus ciblées et rares.

Un travail de longue haleine pour Microsoft


Les efforts de Microsoft en matière de sécurité commencent à porter leurs fruits. Matt Miller, ingénieur en sécurité chez l'éditeur, est intervenu lors d'une conférence en Israël dédiée à la protection contre les piratages a annoncé que l'exploitation massive de failles de sécurité contre les utilisateurs de Windows est désormais plus rare.

L'expert explique que c'est grâce à l'activation du pare-feu par défaut, le sandboxing des applications (technique consistant à réduire l'accès au logiciel des composantes les plus importantes du système d'exploitation), les mises à jour de sécurité automatiques ou d'autres dispositifs (prévention de l'exécution des données, distribution aléatoire de l'espace d'adressage,...) que Microsoft a pu mieux sécuriser son système.

Les attaques concernent uniquement des failles encore inconnues dans Windows


Aujourd'hui, les failles les plus exploitées sont les vulnérabilités 0-Day, des brèches de sécurité encore non documentées ni repérées par les chercheurs en sécurité. Les modes d'attaque ont également changé. Les exploitations massives d'une faille, plus difficiles à réaliser, ont laissé place à des attaques ciblées. "Il est maintenant inhabituel de voir un exploit, autre qu'un 0-Day, réalisé dans les 30 jours suivants la disponibilité d'un correctif », ajoute Matt Miller.

Selon lui, ces raids représentent aujourd'hui 90% des attaques comptabilisées par Microsoft. Les 10% restants sont des informaticiens souhaitant démontrer l'existence d'une faille de sécurité pour alerter l'éditeur à intervenir rapidement et colmater la brèche.

Désormais, les types d'attaques considérés par Microsoft sont ceux provenant de groupes très chevronnés, possiblement soutenus par des nations, soit le piratage de machines qui n'est pas mise à jour assez fréquemment pour s'en protéger.

Source : ZDNet
31 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top