Des avions de ligne se mettent au transport de marchandises pour compenser l'absence de voyageurs

21 mars 2020 à 09h30
0
american-airlines.jpg
© Pixabay

Plusieurs compagnies aériennes ont décidé de faire voler des avions sans passagers pour transporter du fret.

La crise sanitaire du coronavirus a poussé de très nombreuses compagnies aériennes à maintenir leurs appareils cloués au sol, immobilisant pour certaines des flottes entières, qui viennent s'ajouter à la fermeture totale ou partielle d'aéroports et de lignes. Plusieurs compagnies ont réagi en annonçant, cette semaine, le rétablissement de certains vols habituellement commerciaux, qui ne serviront qu'à transporter des marchandises.


Les grosses compagnies comptent sur le fret pour maintenir une activité

Lundi après-midi, Delta Air Lines a annoncé faire à nouveau voler plusieurs avions, répartis sur 13 aéroports des États-Unis et à destination de 70 autres à l'étranger. Mais les billets réservés aux passagers ne sont tout simplement pas mis en vente. Les appareils sont en fait réquisitionnés par la société pour transporter du fret, et aider au transport de palettes et de colis. Korean Air et Singapour Scoot ont, par exemple et également, adopté ce schéma.

Toujours aux États-Unis, American Airlines a annoncé, jeudi, remettre en marche une poignée d'avions commerciaux, de type Boeing 700-300, vides de passagers mais remplis de marchandises. Le premier vol cargo a décollé de l'aéroport de Dallas Forth Worth, le 20 mars, et doit atterrir à l'aéroport de Francfort ce samedi 21 mars.


Le trafic aérien plonge au mois de mars

L'appareil doit effectuer deux allers-retours ces prochains jours et transporter autour de 45 tonnes sur chaque vol. Les trajets effectués ce week-end serviront à transporter des fournitures médicales, du courrier pour l'armée, du matériel de télécommunications et des appareils électroniques. « Nous avons un rôle essentiel à jouer pour maintenir les biens essentiels en mouvement pendant cette période sans précédent, et nous sommes fiers de faire notre part et de trouver des moyens de continuer à servir nos clients et nos communautés », a commenté Rick Elieson, Vice-président des opérations internationales d'American Airlines.

Le site spécialisé Flightradar24 a enregistré, jeudi, un recul de 10% du trafic aérien depuis le début du mois de mars, en comparaison au mois de mars 2019. Au 11 mars, ce recul n'atteignait « que » 4,9%. Le trafic commercial a amorcé sa baisse au niveau mondial dès la troisième semaine de janvier. Les choses se sont accélérées à compter du mois de février. En France, Airfrance-KLM a annoncé la réduction de son nombre de vols de 70 à 80%.

Source : Wired
Modifié le 23/03/2020 à 08h47
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top