Le CSA demande à Canal+ d'arrêter la diffusion en clair de ses programmes le 31 mars

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
20 mars 2020 à 15h07
0
Canal+

Quelques jours seulement après l'annonce de Canal+ de rendre rendre l'accès à ses chaines gratuit durant un mois, le CSA a décidé d'intervenir...

La célèbre chaîne payante Canal+ avait fait le bonheur de nombreux confinés ce lundi, en confirmant la disponibilité en clair de ses programmes, et des offres spéciales pour les abonnés.

Canal+ en clair, le CSA s'en mêle (et s'emmêle)

L'initiative avait été lancée par Canal+ dans le but d'apporter un peu de divertissement aux familles durant le confinement imposé par le gouvernement pour endiguer l'épidémie de COVID-19.

Si tout le monde a d'abord salué le geste du groupe Canal, le CSA a visiblement moins apprécié l'initiative, à tel point que ce dernier demande désormais officiellement à Canal+ de stopper la diffusion en clair de ses programmes, au plus tard le 31 mars.


Un déséquilibre, et un souci de chronologie des médias

Selon Roch-Olivier Maistre, président du CSA, « l'opération que Canal+ a lancée ne peut être que limitée dans la durée, car elle est de nature à altérer l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites ».



Le 16 mars dernier, ce même Roch-Olivier Maistre postait pourtant sur Twitter : « Le CSA salue les efforts et les initiatives des médias audiovisuels pour être au soutien de nos concitoyens, les tenir informés et assurer au mieux la continuité des antennes. Attentif aux difficultés qu'ils rencontrent, il s'attachera à trouver avec eux les réponses appropriées ».

Rappelons que l'opération signée Canal+ avait été largement critiquée par d'autres groupes comme TF1 ou encore M6, sans oublier la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), qui s'interrogeait notamment quant au respect de la chronologie des médias.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel demande ainsi à Canal+ d'interrompre sa mise au clair au plus tard le 31 mars. Rappelons que le groupe Canal avait officiellement annoncé une offre enrichie gratuitement d'un mois, jusqu'au 15 avril prochain pour les abonnés, mais l'offre restait assez floue pour les non abonnés... Affaire à suivre donc...

Source : Telerama
Modifié le 21/03/2020 à 15h15
24
24
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top