EasyJet et Wright Electric démarrent le développement d'un moteur pour un avion électrique de 186 places

05 février 2020 à 15h40
0
Wirght-1.jpg
© Wright Electric

La compagnie aérienne et la start-up ont franchi une nouvelle étape dans leur projet commun qui vise à commercialiser des vols à bord d'un aéronef électrique de 186 places d'ici 2030.

Si vous avez bonne mémoire, vous devriez vous souvenir que Clubic était allé à la rencontre de Jeffrey Engler, le PDG de Wright Electric, lors de l'édition 2019 du Salon du Bourget, il y a quelques mois. Ce fut l'occasion de découvrir le projet commun mené avec easyJet, dont l'objectif est de mettre en service un avion électrique destiné au grand public, d'ici la fin de la prochaine décennie. Les deux sociétés ont annoncé, il y a quelques jours, de nouveaux éléments avec la révélation du calendrier de développement et des informations sur le moteur du futur avion.

Un moteur de 1,5 mégawatt

Les deux sociétés partenaires ont annoncé le lancement d'un programme de développement d'un moteur pour un avion électrique de 186 sièges, baptisé Wright 1 par la start-up américaine. Wright Electric va avoir la charge de mettre au point des systèmes électriques à l'échelle du mégawatt, pouvant répondre aux exigences d'un appareil commercial d'une taille certaine.


La firme annonce donc construire un moteur électrique de 1,5 mégawatt et un onduleur de 3 kilovolts. Le but du Wright 1 est de réaliser des vols sans émissions en 2030. D'ici la mise en service, il faudra franchir plusieurs étapes cruciales.

Wright Electric discute actuellement et par ailleurs avec le géant britannique de l'aérospatial BAE Systems pour développer les commandes de vol et les systèmes de gestion de l'énergie. « Nos récentes avancées sont le fruit de plusieurs décennies d'expérience dans ces deux domaines et toujours avec l'objectif de concevoir le futur de l'aviation », commente l'un des dirigeants de BAE Systems.

Wright-1-b.jpg
© Wright Electric

Les premiers essais en vol pourraient avoir lieu en 2023

Le prochain cap à franchir est fixé à 2021. Dès l'année prochaine, Wright Electric indique avoir l'intention de procéder à des essais au sol de son moteur. Les premiers essais en vol sont attendus, eux, en 2023. « Wright Electric effectuera des essais aérodynamiques sur son fuselage, qui serviront de base à la conception du système de propulsion », ajoute la start-up.


La compagnie easyJet et Wright Electric bénéficient du soutien financier de diverses agences gouvernementales américaines, comme la NASA ou l'AFRL (Air Force Research Laboratory), qui contribuent à la recherche dans le domaine de l'aviation électrique. « La technologie des batteries progresse à un rythme soutenu », ne manque pas de souligner le Directeur Général de la compagnie aérienne Johan Lundgren. « Tous ces développements nous permettent d'envisager un avenir plus durable pour l'aviation ».

Pour easyJet, l'opportunité est excellente, bien que le calendrier annoncé paraisse bien optimiste. La compagnie affirme être devenue « la première à compenser l'intégralité de ses émissions carbone, mesure provisoire le temps que de nouvelles technologies soient développées ».

Source : Communiqué de presse
19
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top