Livraisons d'avion : Airbus ravit la première place à Boeing, une première depuis 2011

02 janvier 2020 à 16h24
0
airbus-avion-air-france.jpg
© Pixabay

Dans la bataille des chiffres que se livrent les deux géants de l'aéronautique, il n'y a pas eu match en 2019. Airbus a livré plus de deux fois plus d'appareils que son concurrent majeur.

Pour Airbus, elle se savoure, cette année 2019. L'avionneur européen aurait assuré la livraison de 863 appareils l'an dernier, en établissant, au passage, un nouveau record. À la fin du mois de novembre, Boeing, qui n'a pas encore publié ses chiffres de décembre, n'avait livré que 345 aéronefs. Il s'agit d'un vrai petit événement puisque c'est la première fois, depuis 2011, qu'Airbus dépasse Boeing. Et l'avenir s'annonce radieux pour le groupe, qui a enregistré plus de 1 000 commandes en 2019.

Le malheur des uns...

Selon différentes sources parmi lesquelles Reuters et Le Figaro, Airbus a donc bien récupéré son fauteuil de premier avionneur commercial planétaire. Avec 863 appareils livrés, le groupe européen fait mieux que 2018 (+ 63), ce qui lui permet sans mal de laisser Boeing sur le carreau. Le géant américain paie les défauts du 737 MAX, dont la production a été arrêtée cette année, et a définitivement écarté de son organigramme Dennis Muilenburg, ex-PDG et ex-Directeur général.


Face à la crise et après les crashs de deux appareils de la Lion Air et d'Ethiopian Airlines fin 2018 puis début 2019, Boeing a dans un premier temps gelé les livraisons de son appareil phare, avant d'en stopper carrément la production, nous le disions. Les autorités n'ont en effet pas encore donné leur aval pour une reprise de l'activité des équipes du 737 MAX.

...fait le bonheur des autres

Se frottant les mains des malheurs de Boeing (oui, le monde est cruel...), Airbus savoure les succès commerciaux des A320, A321 et A350. Récemment arrivé à la tête des ventes d'Airbus, Christian Scherer a confirmé que l'avionneur est parvenu à franchir la barre si rarement dépassée des 1 000 commandes annuelles en 2019, et ce pour la sixième fois de son histoire seulement.


Et la réduction en octobre de 2 à 3% de son objectif de livraisons pour l'année n'aura pas gâché la fête, puisqu'un coup de collier donné en fin d'année a permis d'atteindre le chiffre minimal des 860 livraisons. Le groupe avait, pour cela, réaffecté des milliers de salariés et décalé les congés d'une partie du personnel. Si Airbus ne veut pas multiplier les retards en 2020, il lui faudra alors maintenir la pression.

Source : Le Figaro
Modifié le 03/01/2020 à 09h19
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
scroll top