La FTC organise le débat sur les DRM

Vincent
09 novembre 2006 à 12h28
0
000000FA00371536-photo-fsf-anti-drm-ipod.jpg
Les experts américains de la FTC (U.S. Federal Trade Commission) ont organisé un débat sur la mise en place et la démocratisation des verrous numériques (ou DRM) sur Internet. Les partisans ont affirmé pendant ce débat que les DRM sont une bonne chose car ils offrent davantage de choix aux consommateurs pour les contenus multimédias achetés ou téléchargés (de façon légale).

Pour rappel, les DRM permettent de protéger et de contrôler ce qu'il est possible de faire avec tel ou tel contenu multimédia obtenu de façon légale. Un représentant de la « Progress and Freedom Foundation » affirme ainsi qu'au lieu de payer un livre 30 dollars, les consommateurs peuvent à présent payer 3 dollars pour le lire une seule et unique fois. Il ajoute que les utilisations limitées sont moins chères que les utilisations illimitées. Puis il soulève l'interrogation suivante : « avant les DRM, on pouvait faire ce qu'on voulait avec les contenus mais était-ce une bonne chose ? ».

Les « anti-DRM » affirment de leur côté que les DRM « obligent les consommateurs à payer deux fois le prix de leur musique pour pouvoir en profiter pleinement où ils le souhaitent ou pour la partager avec des amis. Avant les DRM, les consommateurs n'avaient pas à payer ce genre d'extra... ». Un autre opposant aux DRM ajoute « qu'avant les DRM, les consommateurs avaient le contrôle sur les contenus numériques. Désormais, les DRM proposent "une permission de l'accès à la culture", car les consommateurs doivent demander aux ayants droit s'ils peuvent écouter leur musique à la fois chez eux et dans leur voiture via un autoradio [...] Jusqu'à l'apparition des DRM, les consommateurs pouvaient "respirer tranquillement" notamment grâce au droit à la copie privée »

Il faut également préciser le fait que les restrictions imposées par les DRM ne sont pas toujours comprises par les consommateurs. « Certains consommateurs ne comprennent pas pourquoi certains de leurs morceaux peuvent être écoutés chez eux et pas autre part [...] Les fournisseurs de contenus protégés affichent peu d'information à ce sujet ». Un représentant de Microsoft affirme cependant que « les DRM sont importants car de nombreux consommateurs commencent à créer leurs propres contenus. Grâce aux DRM ils peuvent eux-aussi contrôler les droits de leurs créations. Les DRM offrent aux gens de nouveaux choix ».

De leur côté, des spécialistes de chez demandent la mise en place de DRM interopérables et ouverts. Cela permettrait de simplifier les choses et de lutter activement contre le piratage et le « déverrouillage des DRM ». Mais avant d'arriver à mettre au point un système de DRM interopérables et ouverts, il faudra que les maisons de disques, distributeurs, fabricants et ingénieurs accordent leurs violons, ce qui est loin d'être le cas. Du côté des consommateurs on ne réclame que deux choses : « que cela soit simple et pleinement fonctionnel ». Il y a quelques semaines, la FSF (Free Software Fondation) a mobilisé les internautes pour protester contre les DRM et notamment ceux d'Apple (voir la brève La FSF mobilise les internautes contre les DRM et le dessin ci-contre).

00366143-photo-dessin-clubic-c-drm.jpg
Pro-DRM et anti-DRM, difficile de trouver des points d'entente...
Modifié le 18/09/2018 à 15h07
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top