macOS Sequoia : le Mac et l'iPhone ne font maintenant plus qu'un

10 juin 2024 à 22h53
28
macOS Sequoia offre de nouvelles capacités au Mac © Apple
macOS Sequoia offre de nouvelles capacités au Mac © Apple

Apple vient d'annoncer la nouvelle version de macOS, baptisée macOS Sequoia. Ce nouveau système d'exploitation va renforcer un peu plus encore l'écosystème Apple, et notamment l'intégration de l'iPhone au sein du Mac avec de nouvelles capacités très attendues.

Une fois encore, Apple aura cherché l'inspiration pour le nom de son nouvel OS dans les parcs nationaux californiens. Après Sonoma, ce sera bientôt au tour de macOS Sequoia de débarquer sur les MacBook et les iMac du monde entier. Pour cette mise à jour majeure, Apple ne bouleverse pas l'existant, et propose à la place de nouvelles fonctionnalités et une intégration renforcée entre le Mac et l'écosystème Apple, et en particulier l'iPhone, mais aussi de nouvelles capacités de productivité, sans oublier un petit focus sur le jeu vidéo, qui prend de plus en plus d'ampleur sur le Mac.

Contrôler l'iPhone depuis le Mac est désormais une réalité

Beaucoup en ont rêvé, Apple l'a fait. Il sera possible avec macOS Sequoia de contrôler son iPhone sans-fil, grâce à une nouvelle fonction de mirroring. L'écran du smartphone s'affichera dans une fenêtre dédiée et le contrôle à la souris permettra de contrôler les applications.

Contrôler l'iPhone depuis un Mac, c'est maintenant possible © Apple
Contrôler l'iPhone depuis un Mac, c'est maintenant possible © Apple

Il sera aussi possible de glisser-déposer des fichiers depuis une app de l'iPhone vers le Mac, et vice-versa, de manière transparente.

Les notifications de l'iPhone seront aussi affichées de la même manière que celles du Mac, pour ne plus passer d'un appareil à l'autre et gagner en productivité lors de l'utilisation de son ordinateur.

Glisser-déposez des fichiers entre l'iPhone et le Mac © Apple
Glisser-déposez des fichiers entre l'iPhone et le Mac © Apple

Safari s'offre un mode Lecteur et un player vidéo améliorés

Avec macOS Sequoia, le navigateur d'Apple s'enrichit de trois nouvelles capacités. La première est l'amélioration du mode Lecteur, qui selon Apple « évitera les distractions » avec une nouvelle mise en page. Le navigateur pourra également proposer un résumé en quelques lignes et une table des matières pour les articles les plus longs.

Un mode Lecteur qui affiche un sommaire automatique pour les longs articles © Apple
Un mode Lecteur qui affiche un sommaire automatique pour les longs articles © Apple

Le navigateur s'offre aussi un lecteur vidéo plus complet. Chaque vidéo lue dans un onglet pourra être placée au centre de la page immédiatement pour une lecture plus facile. Les contrôles de lecture et le bouton Picture In Picture sera aussi de la partie pour placer la vidéo partout sur l'écran.

Un dernier menu permettra d'obtenir des informations selon la page visitée, comme l'adresse et les horaires d'un restaurant si vous visitez son site officiel.

Ajustez vos fenêtres plus rapidement

Pour éviter la profusion de fenêtres sur le bureau, macOS Sequoia disposera d'une nouvelle fonction pour ajuster la taille des fenêtres automatiquement en les collant dans les coins de l'écran. Le système s'occupera de réorganiser les fenêtres, leur taille et leur positionnement, pour une lecture plus facile.

Une nouvelle application Mots de passe

Le gestionnaire de mots de passe d'Apple est aujourd'hui intégré aux paramètres de macOS, et est assez pénible à utiliser au quotidien. Avec l'application Mots de passe, ce gestionnaire gagne son indépendance.

Mots de passe prend son indépendance avec une app dédiée © Apple
Mots de passe prend son indépendance avec une app dédiée © Apple

Le fonctionnement reste le même avec une sauvegarde des mots de passe sur les serveurs iCloud de manière sécurisée. Les clés d'accès ainsi que les mots de passe Wi-Fi sont également inclus dans la sauvegarde réalisée automatiquement.

Le Mac comme machine de jeu ? Pas encore, mais ça se rapproche

Apple et le gaming n'ont jamais fait bon ménage, mais la Pomme semble vouloir peser un peu plus sur le marché du gaming, dominé de la tête et les épaules par le PC.

Apple annonce la sortie d'Assassins Creed : Mirage, et du prochain Assassin's Credd : Shadows, tous deux développés et édités par Ubisoft, à l'hiver prochain, ainsi que d'autres titres au cours de l'année.

L'audio spatial sera également de la partie pour les possesseurs d'AirPods Pro 2, avec une latence réduite et une immersion encore plus importante au sein des différents titres.

macOS Sequoia proposera enfin un nouveau mode Jeu, avec un framerate plus constant et des optimisations sur la consommation énergétique et de ressources pour une expérience plus fluide et des graphismes plus détaillés.

macOS Sequoia sera disponible à l'automne 2024, et une bêta publique sera disponible dès le mois de juillet.

Source : Keynote Apple

Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les n...

Lire d'autres articles

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (28)

Marc.Mitrani
Wow… iOS se met enfin au niveau d’Android. Quelle nouveauté !
karmentic
Non c’est LARGEMENT mieux intégré.
Marc.Mitrani
Ha oui? Vraiment? Je vous conseille de jeter un œil sur ce que propose Samsung et Honor : c’est assez bluffant.
kast_or
Ma femme a cette facture sur son huawei matebook / p30.<br /> Franchement t essaies 5 minutes puis tu te rends compte que ça sert à rien.<br /> Ou du moins pour notre part on en a aucune utilité
xicrofreyase
Samsung par exemple, te demande à chaque lancement d’application de déverouiller le téléphone pour valider ton choix. Donc en terme d’intégration autant vous dire que c’est pas terrible
Marc.Mitrani
Apple le fera peut-être : n’oubliez pas qu’il s’agit d’une démonstration faite à partir d’un logiciel en cours de développement. Les fonctions et l’érgonomie ne sont ps gravées dans le marbre <br /> Cela dit, je ne me souviens pas d’avoir eu à déverrouiller à chaque fois le S24 Ultra afin d’accéder au mirroring. De mémoire, il y a une fonction qui permet de détecter un appareil Bluetooth de confiance et d’automatiser la procédure.
karmentic
J’ai été 10ans sur Android, tu vas pas m’expliquer à quoi ressemble l’écosystème. T’as checké les commentaires des gens ? Tu l’utilises toi ? Non.<br /> Apple gagne à l’intégration, parce qu’ils ont un écosystème complet qui fait du sens ensemble.
_J2B
Quelle agressivité pour défendre une simple marque, c’est chaud.<br /> Puis invectiver Marc Mitrani en disant qu’il n’utilise pas le produit dont il parle alors qu’il vient juste de dire qu’il l’avait utilisé sur le S24 Ultra, tout cela venant d’une personne qui affirme que la fonction proposée par Apple est mieux alors qu’elle n’est pas encore sortie, c’est assez fort.<br /> Il y a un point qui revient et sur lequel tout le monde est d’accord, c’est qu’avec cette keynote, Apple rattrape simplement son retard sur la concurrence, tant au niveau IA, fonctionnalités iOS que MacOS.<br /> J’ai pu tester la fonction mirroring sur l’écosystème Honor et sur Samsung, aucun problème à signaler. Mais je n’en ai pas trouvé l’utilité à titre perso donc à part pour faire joujou et pour tester, je ne suis pas allé plus loin. Donc mon avis ne doit pas valoir grand chose face aux avis donnés sur des fonctions pas encore sorties.
karmentic
Tu n’en vois pas l’utilité parce que ce n’est pas intégré avec tout le reste, que ça ne marche pas parfaitement ensemble.<br /> Le son du Samsung n’est pas transmis sur ton Mac, tu n’as pas les notifications intégrées à ton OS et lorsque tu cliques dessus ça te lance l’app de mirroring sur ton laptop, y a pas ça.<br /> Tu dis qu’il rattrape leur retard, mais je connais pas d’écosystème qui à intégré l’AI comme ils viennent de le faire… Sur aucun OS tu peux demander de retrouver la musique que Michel t’as partagé avant hier et de la lancer sur Youtube Music.<br /> Je le répète j’ai été 10ans sur Android, ça ressemble a la même chose mais dans les faits c’est pas la même chose.
Marc.Mitrani
Dites donc, vous avez du passer une sale nuit, vous <br /> karmentic:<br /> J’ai été 10ans sur Android, tu vas pas m’expliquer à quoi ressemble l’écosystème. T’as checké les commentaires des gens ? Tu l’utilises toi ? Non.<br /> J’utilise Android depuis la version 1.0 et plus particulièrement le HTC Dream. Et vous allez rire : j’ai même développé des applications.<br /> Si je compte bien, cela fait donc 16 ans que j’ai un mobile Android avec moi au quotidien.<br /> Je lis quotidiennement les sites spécialisés sur le sujet, tant en France qu’aux USA ou en Allemagne.<br /> Je rencontre à longueur d’année les constructeurs, leurs développeurs ainsi que les équipes SAV.<br /> Je discute avec des memebres des communautés Android les plus pointues (XDA Developer, par exemple) et avec des développeurs indépendants très régulièrement.<br /> J’ai en permanence avec moi une douzaine de smartphones Android, dont un bon tiers qui ne sont pas encore annoncés. Les constructeurs me demandent parfois un retour sur les prototypes qu’ils me prêtent.<br /> Donc oui, je pense pouvoir vous expliquer l’écosystème (chose que je n’ai pas essayé de faire, j’ai juste pointé un détail douteux dans ce que vous écriviez).<br /> Même chose pour l’iPhone que je suis depuis 2007, même si je n’ai jamais développé d’applications pour cette plateforme.<br /> Maintenant, je vous conseille fortement de descendre d’un ton et d’être plus respectueux lorsque vous vous exprimez ici : cela vous évitera des ennuis avec les modérateurs. vous avez parfaitement le droit de ne pas être d’accord avec moi : je suis toujours partant pour discuter. Mais dans le respect mutuel.<br /> A moi de vous retourner votre question ? Avez-vous un S24 Ultra ? Avez-vous activé le deverrouillage par proximité avant d’être si peremptoire ?
codeartemis37
c’est pour la securité mais c’est un peu exagéré, il y a d’autres trucs a corriger que ça, pour la securité
codeartemis37
Marc.Mitrani:<br /> vous avez du passer une sale nuit, vous <br />
codeartemis37
ah, le duel d’edition en version forum.<br /> qui sera le plus rapide et va gagner???
karmentic
Je travaille dans la tech et je suis travailleur autonome. Il y a 6mois encore j’avais un Pixel, une Withings, des Pixel Buds et un Macbook. Maintenant j’ai une Apple Watch, un iPhone et des Airpods en plus de mon Macbook. Parce que j’ai décidé de faire le grand saut et d’essayer tout l’écosystème.<br /> Je vais te donner des exemples d’intégration :<br /> Comme je bosse de chez moi mon téléphone je le laisse souvent dans ma chambre quand je bosse dans mon salon. Il m’est arrivé un nombre incalculable de fois de rater des appels. Maintenant ca sonne sur mon Mac et la première fois j’ai pas compris que c’était possible. Je rate plus d’appel.<br /> Quand je prends mon vélo pour me déplacer, je demande à Siri de lancer l’itinéraire pour que je puisse l’avoir dans mes Airpods, automatiquement le trajet s’affiche sur ma montre, sans que j’ai cliqué sur rien, ma montre prend tout son sens.<br /> Quand je bosse sur mon Macbook, j’ai mes Airpods pour ma musique, quand je prends mon iPhone dans la main et que je clique sur une vidéo ou que j’ai un appel vidéo le son switch directement dans mes Airpods depuis mon iPhone, sans que je fasse rien. Quand je termine ce que j’ai a faire sur mon iPhone et que je retourne sur mon Macbook, le son reswitch automatiquement. Avant je devais connecter et déconnecter constamment ou alors enlever mes Buds.<br /> Y en a plein des exemples d’intégrations comme ca et le mirroring en est un.
Marc.Mitrani
karmentic:<br /> Le son du Samsung n’est pas transmis sur ton Mac, tu n’as pas les notifications intégrées à ton OS et lorsque tu cliques dessus ça te lance l’app de mirroring sur ton laptop, y a pas ça.<br /> il est transmis sur un Galaxy Book, tout comme celui de l’iPhone l’est sur un Mac. Les constructeurs tentent de verrouiller les consommateurs dans leur éco-système.<br /> karmentic:<br /> Tu dis qu’il rattrape leur retard, mais je connais pas d’écosystème qui à intégré l’AI comme ils viennent de le faire… Sur aucun OS tu peux demander de retrouver la musique que Michel t’as partagé avant hier et de la lancer sur Youtube Music.<br /> J’admire que vous puissiez affirmer cela depuis une présentation faite sur une pré-version du logiciel. Lorsqu’Apple a sorti Siri, les démos étaient extraordinaires : on a vu ce que ça a donné dans la vraie vie. Avant d’avoir un avis, mieux vaut voir le produit fini…<br /> karmentic:<br /> Je le répète j’ai été 10ans sur Android, ça ressemble a la même chose mais dans les faits c’est pas la même chose.<br /> On continue à jouer à qui a la plus grosse (expérience) ? 16 ans ici, vous êtes donc battu
codeartemis37
le probleme n’est pas l’experience de chacun, mais la virulence
codeartemis37
pouvez vous arreter la conversation avant que ça derape??? (s’il vous plait )<br /> EDIT: … pas d’effet
karmentic
J’ai peut être été un peu picky sur mon premier message et je m’en excuse. Mais je reste sur ma position c’est pas la même chose.
Marc.Mitrani
Oui, et tout cerla existe déjà sur Android depuis un sacré bout de temps.<br /> Ce qui ne veut pas dire que ce que fait Apple est une simple copie. Je préfère parler de «&nbsp;copie améliorée&nbsp;».<br /> Par exemple Apple s’approprié la Magic Capsule d’Honor, présentée sur le Honor V20 (non commercialisé en europe) en décembre 2018. Il en a fait Dynamic Island, version un peu meilleure que l’original et qu’on a retrouvé sur le 14 Pro / Pro Max en septembre 2022.<br /> En 1998, Apple s’est aussi approprié le Wifi, qu’il a très habilement rebaptisé AirPort et en a fait un truc utilisable par n’importe qui (auparavant, activer une connexion Wifi était un cauchemar : j’en sais quelque chose car j’ai passé des heures sur les formums pour trouver comment faire).<br /> La plupart du temps, Apple n’invente pas de technologies : il améliore ce qui existe déjà. Steve Jobs le reconnaissait lui-même (il me l’a confirmé lorsque je l’ai interviewé en 2001 à Cupertino).<br /> Seule notable exception : mes puces Silicon Mx qui sont de véritables créations et qui sont des merveilles technlogiques.
codeartemis37
merci pour le désamorçage .<br /> on reconnait ceux qui sont inteligents (je ne parle pas de l’opinion, mais de la logique)
ABC
Tant qu’on ne pourra pas faire tourner les applications natives macOS sur iPad, Apple sera hors jeu. Pourtant ça existe depuis des années sur Windows.<br /> Le but inavoué est de faire acheter un mac + un iPad plutôt qu’un seul appareil polyvalent. iPadOS n’aurait jamais dû exister. Les versions iPad des applications mac (quand elles existent), ne sont que des trucs amputés. C’est dommage, parce qu’avec une véritable transversalité entre les outils, ça donnerait une grande souplesse.<br /> Sauf qu’avec un iPad capable de faire tourner macOS, ça flinguerait une grosse partie des vents de MacBook. Apple a choisi ses profits immédiats au détriment de l’expérience utilisateur.
Marc.Mitrani
ABC:<br /> Tant qu’on ne pourra pas faire tourner les applications natives macOS sur iPad, Apple sera hors jeu. Pourtant ça existe depuis des années sur Windows.<br /> En fait, il est possible d’exécuter des applications iPadOS sur macOS depuis l’apparition des puces Silicon Mx. Mais pas le contraire : comme vous le dites Apple n’a pour l’instant aucun intérêt à se tirer une balle dans le pied en faisant fusionner les deux OS Les actionnaires ne lui pardonneraient pas.
_J2B
Non, encore une fois ne pense pas connaître ton interlocuteur et ses besoins.<br /> Si je dois utiliser mon smartphone lorsque je suis sur PC, j’utilise mon smartphone. Sinon je ne l’utilise pas. Car il y a peu (voire rien) de choses que mon smartphone peut faire et pas mon PC.<br /> En ce qui concerne un OS qui intègre l’IA ? Ben Android, hein tout simplement avec l’implémentation récente de Gemini. + L’IA de Samsung (et/ou de Google donc). Voilà. Après si tu n’as pas testé récemment un Android (parce que c’est bien beau de dire que tu as été sous Android pendant 10 ans mais jusqu’à quand ? Si tu as arrêté d’utiliser Android au moment où les iPhones ne géraient pas les panneaux de notifications, oui pour info il y a eu du changement depuis).<br /> Et encore une fois : la fonction dont tu parles : aucun OS n’a la capacité de «&nbsp;retrouver la musique que Michel t’as partagé avant hier et de la lancer sur Youtube Music&nbsp;» car c’est juste un effet d’annonce. Aucun test pour l’instant puisque non disponible. Et comme souvent avec Apple, on peut s’attendre à un gap entre les annonces et l’utilité réelle.<br /> Donc, je réitère : tu remets en questions des avis de personnes qui ont testé des fonctions déjà sorties depuis un MOMENT en arguant que la fonction qui n’est pas encore sortie ailleurs (donc en l’état impossible à tester) est mieux. Tu penses que ton argumentation tient sérieusement la route ou tu commences à sentir le manque de cohérence de ton propos ?
_J2B
Alors oui, c’est un exemple fondé et je suis ravi (honnêtement) que tu sois content de l’écosystème Apple.<br /> Par contre tes exemples, qui sont effectivement très utiles, ne sont pas uniquement trouvables sur du Apple. Samsung propose exactement pareil par exemple.<br /> Mais au moins tu vantes des fonctionnalités qui sont déjà sorties <br /> Je suis pas un anti Apple, je le répète, ils font de bons produits et ont un écosystème extrêmement bon (dont les concurrents veulent s’inspirer et qui permet de cloisonner les clients).<br /> Par contre je suis un anti troll, oui. Et là tu as trollé. Et quand il y a du troll (android, Apple, Windows, Linux etc) qui arrive à vanter des fonctions pas encore sorties au détriment de fonctions concurrentes qui sont là depuis des années, non. La mauvaise foi comme si la vie dépendait de la santé financière de son gourou, non.
a-snowboard
Ajustez vos fenêtres plus rapidement<br /> Il était temps !
F_Bombyx
Et Samsung DeX? Et le mode convergence de Pure OS ?<br /> https://videos.puri.sm/pureos/l5-convergence-purism.mp4<br /> Samsung fr<br /> Samsung DeX | Apps Services | Samsung FR<br /> Utilisez le multitâche entre appareils Galaxy et transformez-les en un puissant poste de travail grâce à Samsung DeX ✓ Disponible avec connexion sans fil<br /> Purism<br /> Beautiful, Secure, Privacy-Respecting Devices - Purism<br /> Purism makes premium phones, laptops, mini PCs and servers running free software on PureOS. Purism products respect people's privacy, freedom, and security<br />
F_Bombyx
En quoi a-t-il trollé???
Roger_Pimpon
La vocation initiale de l’Ipad (de mon avis et/ou selon mes souvenirs) était bien de proposer une autre expérience numérique à l’endroit de ceux, nombreux, que l’usage d’un OS conventionnel sur ordinateur, y compris Mac, rebutait. Car trop complexe, à commencer par le système de pointage.<br /> C’était le numérique pour tous. L’idée a fait depuis sont chemin, non via les tablettes, mais les phablettes qui sont aujourd’hui l’outil premier (parfois/souvent, le seul) d’accès au numérique.<br /> Il y quelque chose d’engageant dans ces promesses de convergence, mais c’est aussi pénalisant pour les deux bouts : complexification de l’usage sur tablette (nous sommes déjà très loin des débuts) et appauvrissement de l’usage sur ordi. Car la convergence se fait parfois aussi coté appli<br /> Or l’ergonomie est une chose fondamentale. Et une application ne peut pas être taillée de façon optimale pour travailler indifféremment avec le couple clavier/souris/écran large et stylet-doigt/clavier/écran 13’
ABC
Roger_Pimpon:<br /> La vocation initiale de l’Ipad (de mon avis et/ou selon mes souvenirs) était bien de proposer une autre expérience numérique à l’endroit de ceux, nombreux, que l’usage d’un OS conventionnel sur ordinateur, y compris Mac, rebutait. Car trop complexe, à commencer par le système de pointage.<br /> Tu peux remplacer «&nbsp;iPad&nbsp;» par «&nbsp;mac&nbsp;». La simplicité est un des fondements revendiqués depuis la création de la marque. Ne pas confondre «&nbsp;simple d’utilisation&nbsp;» avec «&nbsp;simpliste et limité&nbsp;». Maintenant, faire 36 OS au lieu de simplifier, justement, ça s’appelle de la complexification, pour scinder au maximum les gammes et imposer la vente de plusieurs plutôt qu’un.<br /> De plus, macOS a beaucoup repris de l’UX et de l’UI d’iOS. iPadOS n’est qu’un iOS qui ne dit pas son nom, d’ailleurs les premiers iPad fonctionnaient sous iOS. Rien n’empêche Apple de faire un OS simple transversal. Là, avec une application mac d’un côté et une version iPad amoindrie de l’autre ou rien du tout, c’est tout sauf de la simplicité.<br /> Comme dit plus haut et c’est l’unique explication, iPadOS n’existe que pour pourrir la vie des utilisateurs et les pousser à acheter 2 appareils. Presque tous les utilisateurs mac que je connais (professionnels du design ont un mac et un iPad. L’iPad ne sert à rien d’autre que pour la consultation (propal, portfolio, etc.). J’en fais moi même partie et si l’iPad avec sa puissance actuelle pouvait faire tourner mes applis macOS, il y a longtemps que j’aurais refourgué mon mac à la brocante.<br /> iOS, watchOS, macOS… oui. Là ça a du sens. En revanche, iPadOS est un non sens. Il faudra du temps avant que iPadOS et macOS soient regroupés. Ça arrivera si une des 2 gammes se fait trop bouffer par l’autre. macOS avec un stylet sur iPad, ça serait cool ! Pas pour le moment, même si c’est faisable depuis un moment. Je pense même qu’Apple a ça dans ces cartons mais comme le dit Marc.Mitrani, ça serait «&nbsp;se tirer une balle dans le pied&nbsp;».<br /> La simplicité prônée par Apple c’est quand ça les arrange. Si tel était le cas, il y a longtemps que l’iPad serait sous macOS (customisé multi-devices comme sur Windows qui est plus souple). Dans les faits, la pseudo simplicité chez Apple est facturée 2 fois aux utilisateurs, avec au final quelque chose de plus complexe. C’est surtout pour le marketing et les actionnaires. L’informatique a évolué depuis le premier iPad qui n’était qu’un gros iPhone.<br /> Les OS Apple sont plus simples que sur Windows, mais dans un sens simpliste. Par exemple l’application photo qui sous couvert de simplicité devient une usine à gaz dès qu’on veut utiliser ou migrer sur un autre logiciel. C’est une fausse simplicité qui enferme l’utilisateur. Ça c’est dans l’ADN Apple : séduire, capter, enfermer, faire dépenser au maximum. Ils sont maître en la matière. De nombreux professionnels sont captifs de cette marque. On voudrait en changer que ça ne serait pas possible.
Roger_Pimpon
Agree to disagree.<br /> Je pense vraiment qu’il y a une place pour un outil numérique totalement orienté ergonomie et utilisateur au prix de fonctions limitées (et encore, via l’applicatif peu de limites ne sont pas franchissables). Je le pense tellement que c’est le smartphone de chacun aujourd’hui.<br /> C’était le rôle initial dévolu la tablette.<br /> Moi je n’ai pas de smartphone, mais un vieil iPad mini qui répond parfaitement à un ensemble de fonctions bien définies (consulter des documents texte (qui fait d’ailleurs office de liseuse connectée à ma bibliothèque municipale … royal ), audio, vidéo. Et occasionnellement lancer une app pour un usage spécifique (outil couteau suisse)) en n’étant pas à mon poste de travail ou en situation de déplacement (un portable peut le faire. mais un iPad c’est moins de 400g. Et l’interaction au doigt est plus naturel)<br /> Et sur cette tablette je n’ai besoin de rien de plus (il est juste bien sympa/utile que les documents soient syncho ou synchronisables).<br /> L’IpadOS est monté depuis en fonctionnalités dans une logique qui m’échappe (et qui devient compliqué à gérer commercialement (ils doivent se faire des noeuds aux cerveaux chez Apple pour faire coexister ces produits) puisque l’Ipad tend à devenir un portable sans clavier). Car comme vous le noter, tous les utilisateurs iPad que je connais n’ont que cet usage très limité de leur outil (reste cet usage très particulier du dessin numérique en mobilité (si c’était pas hors de prix, je pratiquerais bien)).<br /> MacOs, c’est à mon sens «&nbsp;bien trop&nbsp;» compliqué, d’une complexité trop grande et non justifiable, pour l’usage de consommation numérique qui prédomine (qui est celui d’un iPad initialement, d’un smartphone aujourd’hui).<br /> Une solution serait d’offrir la choix à l’utilisateur : installer macOS ou iPadOS sur son Ipad (j’écris ceci : l’utilisateur voulant toujours plus (sans bien savoir pourquoi… toujours plus), personne hors moi n’installerait IpadOS. Même moi … par faiblesses).
ABC
Désolé mais certains de tes propos sont confus. Je ne parle pas de smartphone, mais de l’iPad. Lis bien mon message précédent : pourquoi Windows peut produire des tablettes compatibles Windows et Apple refuse de sortir des iPad compatibles macOS alors que ça faciliterait l’usage de millions d’utilisateurs ? C’est juste une question d’argent. Réfléchis. Il n’y a aucune autre explication tangible. Aucune.
Roger_Pimpon
J’ai pointé le smartphone, parce que la phablette a finalement gagné par rapport à la tablette, a repris le rôle qui lui était dévolu initialement (d’ailleurs à la sortie de l’Ipad, cette «&nbsp;révolution&nbsp;» était moquée comme un iPhone à grand écran). Le smartphone est devenu la tablette que tout le monde utilise chaque jour.<br /> Et notre point de désaccord : «&nbsp;un iPad avec macOS dessus, ça faciliterait l’usage de millions d’utilisateurs&nbsp;». Et là je vois pas en quoi, car comme vous le pointer vous même, l’usage que les propriétaires font de leur tablette est très limité et se rapproche clairement plus de l’usage qu’ils font de leur smartphone que de leur ordinateur. Cette convergence qui s’opère (en ajoutant sans cesse des fonctions à iPadOS, en le complexifiant) ne va dans l’intérêt que d’un très petit nombre d’utilisateurs. Que j’identifie pas d’ailleurs. Quelques pro qui se la pètent ?<br /> Qui aujourd’hui achète des tablettes (hors ipad Pro) : des séniors ? Ou comme outil numérique familiale partagé? S’il s’agit de ces gens, alors comme moi ils ne veulent pas de macOS sur cet outil. Ils veulent un outil à l’ergonomie la plus basique et optimale pour répondre à des tâches courantes (accès à du contenu et utilisation de quelques applis basiques). Qui peut tomber dans les mains de 7 à 77 ans. Ultra réactive car avec un OS lit (non surchargé en services, non consommateur de RAM).<br /> Je ne comprends la gamme Apple d’aujourd’hui. Pour moi les tablettes devraient rester purement des tablettes (et on arrête d’en gonfler les nerfs qui ne servent plus à rien. On baisse plutôt les prix. Ca m’arrangerait, mon iPad mini 2015 veut plus aller sur certains sites : / ). Et l’iPad pro devrait être un portable avec clavier détachable, avec macOS dessus.
ABC
Relisez ce que j’ai écris. Je ne parle pas de l’iPhone. Vous êtes en mode monologue et auto-persuasion assez confuse. Si vous n’arrivez pas à percevoir en quoi on a tout à gagner à avoir un OS réellement transversal mac/iPad (en particulier pour les pros qui représentent une grosse part des clients mac/iPad), je pense que la discussion ne mènera nulle part. Bonne soirée.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet