GNAB : le P2P selon Bertelsmann

24 octobre 2005 à 00h00
0
Après une première expérience malheureuse avec Napster, Bertelsmann revient dans le P2P avec une plate-forme de distribution légale baptisée "GNAB"

La technologie peer-to-peer séduit l'industrie. Après une première expérience malheureuse avec Napster, le géant allemand des médias Bertelsmann revient dans le peer-to-peer avec une plate-forme de distribution légale baptisée "GNAB".

Conçue par Arvato, une filiale du groupe spécialisée dans les services et les technologies, GNAB sera disponible en marque blanche pour les opérateurs ou les constructeurs de PC, à la recherche d'une solution basée sur la technologie peer-to-peer pour économiser les frais techniques mais qui ne fera toutefois pas l'impasse sur la protection des fichiers et le DRM..

"GNAB est l'une des activités les plus prometteuses que nous ayons", a déclaré au Wall Street Journal Europe Harmut Ostrowski, directeur d'Arvato, qui espère générer un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros dès 2010.

Avec GNAB, Bertelsmann se pose ainsi non seulement en concurrent de kiosques musicaux disponibles en marque blanche comme LoudeEye/OD2 mais également de sociétés spécialisées dans le P2P légal comme l'américain Kontiki ou les français Djingle et 1-Click Media, déjà partenaire de M6 pour son service de téléchargement de vidéos haute définition.

Reste à savoir si Bertelsmann, également actionnaire de la maison de disque Sony BMG, lancera son propre kiosque de téléchargement P2P basé sur la technologie GNAB.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet