Hadopi : Albanel met sa démission dans la balance

10 avril 2009 à 18h37
0
00DC000002020792-photo-christine-albanel-invit-e-du-talk-orange-le-figaro.jpg
Hier après-midi, le projet de loi du gouvernement pour lutter contre le piratage a été rejeté par les députés de l'Assemblée Nationale. Alors que le texte avait été adopté au Sénat, il n'y avait pas assez de députés de la majorité dans l'hémicycle pour que la loi Hadopi soit adoptée.

Invitée du site internet du Figaro ce soir, la ministre de la Culture et de la Communication s'est dite « consternée ». « J'étais consternée car c'était vraiment une manœuvre des socialistes » a-t-elle précisé pour expliquer ce coup de théâtre.

Christine Albanel s'engage à ce que le texte soit représenté sans modification dans les prochaines semaines. Si cela n'était pas le cas, la ministre indique alors qu'elle partira : « J'y crois et je représenterai le texte le 28 avril. Et si je ne devais pas le faire, évidemment, je partirai (...) Depuis le début, c'est une affaire personnelle (...) et je souhaite le développement d'Internet comme vecteur culturel. »

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dessins de la semaine : haro sur l'actu !
Clubic Week : retour sur le fiasco Hadopi
Ad:tech - Anthony Hamelle :
Dialog : green IT, caddie du futur et clé USB à secouer
Quoi de neuf en jeux vidéo ce samedi ?
Mises à jour : iTunes, VirtualBox, Songbird, MediaCoder
Révélations au sujet de Larrabee, le futur GPU d'Intel
Médiation en ligne : FDI et cour d'appel se rabibochent
IBM supplante progressivement les leaders indiens
Le plein de détails sur  Assassin's Creed 2   (Màj)
Haut de page